Actualités

7 bonnes raisons de protéger les sols

Contrairement à l'eau et à l'air, les sols ne font l'objet d'aucune protection juridique. Avec l'Appel du Sol, France Nature Environnement s'est engagée dans le mouvement people4soil, une initiative citoyenne européenne pour exiger que les lois protègent cet incroyable milieu. En quoi est-il merveilleux ? Pourquoi le protéger ? Sept bonnes raisons de signer l'Appel du Sol.

1 - Les sols filtrent l'eau jusqu'à la rendre potable

Lorsque l’eau de pluie s’infiltre dans le sol, elle est filtrée durant son voyage par les différentes couches de terre, de sable et de roche. Les micro-organismes s’attaquent aux bactéries et virus de l’eau jusqu'à changer sa composition chimique et biologique, et la purifier.

Le sol limite ainsi le transfert des polluants entre les eaux de surface et les eaux souterraines. Il en résulte de l’eau souterraine propre, qui peut être employée comme de l’eau potable. En bonus, l'eau a puisé dans ce parcours dans le sol des minéraux bon pour notre organisme. L'argument coule donc de source : il est nécessaire de protéger les sols pour profiter de ses bienfaits sur l'eau et garder une eau potable.

 

Signez l'appel du sol

 

2 - La terre nous alimente


 

Légumes, viande, huile, céréales… les sols garnissent généreusement nos assiettes. Les plantes y prennent racine et s'y fournissent en minéraux et les animaux se nourrissent de ces plantes. Ainsi, en poids, 95% de notre alimentation dépend directement ou indirectement des sols. En calorie, le pourcentage passe à 99,7% de notre alimentation qui est liée au sol. Et la santé de ce sol s'avère déterminante pour la qualité de notre alimentation. Vos petites papilles trouvent ici une excellente raison de protéger cette terre nourricière.

 

Signez l'appel du sol

 

3 - Les sols nous habillent

Et si fruits et légumes prennent racines dans le sol, il en est de même pour le lin, le chanvre, le coton et autres fibres naturelles. Ces plantes tirent directement leurs nutriments des sols, tandis que les vers à soie ne se développeraient pas sans les feuilles de murier, tout comme les animaux à laine trouvent dans le sol leurs meilleurs mets.

Sans sol, pas de fibre naturelle donc, et sans ces fibres, une grande partie de nos vêtements seraient portés disparus. Ne pas se retrouver nus comme des vers, une raison de plus pour protéger les sols.

 

Signez l'appel du sol

 

4 - Ils débordent de vie

Outre le nombre impressionnant d'animaux qui vivent dans la terre, c’est leur diversité qui est remarquable : les plus familiers sont la taupe, la fourmi ou encore le ver de terre. Mais les sols abritent aussi de petits mammifères moins connus mais pas pour autant moins captivants à l'image des campagnols ou des musaraignes. Les termites creusent des galeries dans le sol pour l’aérer, les acariens dégradent des végétaux en décomposition. Ils côtoient des nématodes, à l'allure de vers de terre microscopiques, des collemboles, très petits invertébrés ou encore pléthore de champignons et de bactéries... Sous nos pieds, c'est tout un écosystème qui grouille. Et si on connait aujourd’hui 80% des espèces d’invertébrés du sol, on estime avoir identifié seulement 4% des acariens et 1% des bactéries et champignons… Une terre foisonnante qui mérite amplement d'être préservée.

 

Signez l'appel du sol

 

5 - La terre fournit nos trousses à pharmacie

Cette grande diversité des espèces fait de la terre une incroyable réserve de médicaments. À l’heure actuelle, 70% des antibiotiques que nous utilisons sont ainsi issus de champignons et bactéries découvertes dans le sol. Et avec seulement 1 % des micro-organismes du sol identifiés, le champ des découvertes scientifiques est encore vaste… seulement s'il est préservé.

 

Signez l'appel du sol

 

6 - Quand ils ne sont pas malmenés, les sols nous protègent des aléas climatiques

Sécheresses, inondations… Avec le dérèglement climatique, l'humanité est de plus en plus souvent exposée à ces évènements extrêmes, des phénomènes qui risquent de s’intensifier. À sa manière, un sol sain prépare les territoires à être plus résilients. En effet, une terre en bonne santé joue le rôle d'éponge. En période de pluie, le sol absorbe l’eau, ce qui ralentit son déversement et atténue la violence des inondations. En période de sécheresse, un sol sain et bien aéré a pu stocker cette l’eau et permet alors de mieux supporter les évènements arides.

De plus, ces sols stockent le carbone responsable de ces dérèglements. En effet, en décomposant la matière organique, un sol sain capture le carbone des végétaux. A contrario, un sol dégradé relâche très rapidement ce carbone qu’il stocke depuis des années. Ainsi, lorsqu'il n'est pas perturbé, il stocke plus qu’il n'émet de Carbone. On estime aujourd’hui le stock mondial de carbone dans les sols entre 1500 et 2400 Milliards de tonnes de Carbone organique. Les sols sont donc un allié de poids dans la lutte contre les changements climatiques.

En France, les championnes du stockage de carbone dans le sol sont les prairies permanentes et les forêts, avec respectivement 81,2 tonne de Carbone par hectare et 77,8 t/ha. Des facultés particulièrement bénéfiques qui méritent d'être protégées.

 

Signez l'appel du sol

 

Source : FAO
 

7 - Les sols et leurs belles plantes, source d'émerveillement

Même les âmes les plus rétives se sont, un jour ou l'autre, extasiées devant un champ rempli de fleurs sauvages, la peinture d'une nature luxuriante ou le bourgeon frémissant qui sort de terre. Et si vous demandiez, avec l'Appel du Sol, une protection des sols pour toutes les belles et surprenantes plantes que la terre fournit ?

 

Signez l'appel du sol

 

Convaincu ? Semez ces bons arguments sur la toile en partageant cet article.

Par FNE
Le lundi 05 décembre 2016
Je relaie J'agis Je donne