Europe & international

COP23. 2 ans après la COP21, quels défis à l'échelle internationale ?

A quelques jours de l’ouverture des négociations de l’ONU sur le climat, les ONG appellent les gouvernements à passer à la vitesse supérieure pour relever le défi de l’urgence climatique.

Deux ans après la COP21, la COP23 doit semer les graines d’une amplification indispensable des efforts climatiques dès 2018 et au-delà. Elle doit être un moment pivot pour tous les acteurs engagés dans la lutte contre les changements climatiques, en particulier les États.

Le climat n’attend pas. Les 196 pays réunis à Bonn devront démontrer qu’ils sont prêts à mettre en œuvre des politiques de transition écologique bien plus ambitieuses sans attendre 2020 s’ils ne veulent pas réduire à peau de chagrin la possibilité de limiter le réchauffement global à 1,5°C d’ici à la fin du siècle. Face à la multiplication des impacts, les pays riches et en particulier la France, doivent prendre la mesure des enjeux et aider les pays les plus pauvres à mener le combat contre le dérèglement climatique.

2 ans après la COP 21, les faits

Nos attentes pour la COP23

Télécharger le dossier complet

Par FNE
Le vendredi 03 novembre 2017
Je relaie J'agis Je donne