Actualités

La commission presse la France de sauver l'ours des Pyrénées

L’Europe vient d’écrire à la France pour demander le calendrier et les mesures qu’elle a retenus concernant l’ours.

Dans le cadre de la plainte déposée par les associations de Cap Ours, dont FNE est membre, et suite aux rencontres avec la commission européenne le 14 septembre et le 21 octobre 2015, le commissaire européen en charge de l’environnement a écrit aux autorités françaises pour « qu'elles clarifient leur position quant au calendrier d'adoption d'un volet ours de la stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité (SPVB)" et qu'elles fournissent "les éléments de fond sur les mesures concrètes" qu'elles envisagent d'adopter.

Il précise également que les mesures "devront s'inscrire en cohérence avec l'expertise scientifique actuellement disponible", à savoir l’expertise rendue au gouvernement français par le Muséum National d'Histoire Naturelle en septembre 2013, qui mettait en avant la nécessité de procéder rapidement à des opérations de renforcement.

Le commissaire conclut son courrier en indiquant qu’il attend ces éléments pour examiner les suites à donner dans le cadre de la mise en demeure lancée à l’encontre de la France pour assurer la pleine mise en œuvre des dispositions prévues par la directive Habitats concernant cette espèce emblématique du massif des Pyrénées.

Confortées dans leur analyse et leurs demandes, nos associations resteront vigilantes quant à la relance de la restauration des populations d'ours dans les Pyrénées, notamment en Pyrénées Occidentales où l'espèce est en situation critique.

Par fne-writer
Le vendredi 29 janvier 2016
Je relaie J'agis Je donne