Actions en justice

Lutte contre le projet de centrale de biomasse ALBIOMA à la Martinique

L'ASSAUPAMAR, association pour la sauvegarde du Patrimoine Martiniquais, s’oppose à la construction de l’unité de cogénération (production d'électricité à partir de biomasse) que la société ALBIOMA GALION veut construire sur la commune de Trinité à la Martinique.

Le 4 octobre 2016, l’ASSAUPAMAR a obtenu du Tribunal Administratif de Martinique l’annulation de l’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de cette nouvelle centrale de biomasse pour méconnaissance des dispositions du SDAGE (schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) de Martinique qui exigent de « gérer l’eau comme un bien commun et développer les solidarités entre usagers ».  Le tribunal reprochait notamment à ce projet de prélever exclusivement dans la rivière du Galion, l’eau nécessaire à l’exploitation, y compris en période de forte sécheresse.

La société ALBIOMA GALION ayant fait appel de ce jugement, cette affaire est appelée devant la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux ce mardi 04 avril à 13h45.

France Nature Environnement est intervenue dans ce contentieux au soutien des arguments développés par l’ASSAUPAMAR, et apporte tout son soutien au président de l’association qui sera présent lors de l’audience pour alerter sur les incohérences de ce projet, qui prévoit d’importer de la biomasse sèche, mais également sur les conséquences de ce projet, sur notamment l’aggravation de l'artificialisation du site, les problèmes d’inondations de la vallée, sur les rejets de polluants dans la rivière et dans l'air mais également sur les prélèvements d'eau excessifs de nature à affecter la réserve biologique de la rivière.

photo de La Trinité © Madjaï
Par fne-writer
Le mardi 04 avril 2017
Je relaie J'agis Je donne