Actualités

PCB : quelle imprégnation des consommateurs de poissons ?

Les résultats de l'étude nationale sur l'imprégnation aux PCB des consommateurs de poissons d'eau douce ont été publié par l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES).
Il ressort de ce travail que le niveau de consommation de poissons d'eau douce est faible (en moyenne 1 fois/mois chez les pêcheurs amateurs), en particulier pour les poissons fortement bio-accumulateurs de PCB (environ 2,5 fois/an). Seuls 13% de la population des pêcheurs amateurs de l'étude consomment des poissons fortement bio-accumulateurs plus de deux fois par an.
L'étude a aussi mis en évidence que la consommation des poissons fortement bio-accumulateurs était associée à une augmentation de l'imprégnation aux PCB.

Télécharger l'étude nationale sur l'imprégnation aux PCB de l'ANSES

Télécharger l'avis de l'ANSES relatif à l'interprétation des résultats de l'étude nationale d'imprégnation aux PCB des consommateurs de poissons d'eau douce
Par FNE.
Le mercredi 25 janvier 2012
Je relaie J'agis Je donne