Actualités

Réseau Rural Français : Retour sur 3 actions à propos de la biomasse énergétique

En 2010, le réseau Forêt de FNE a participé aux 3 projets mis en œuvre par le sous-groupe « Biomasse énergie » du Réseau Rural Français (1).

Il s’agissait :
  1. de réaliser un état des lieux caractérisé et classifié des études de gisements de la biomasse énergétique (bois, déchets, biomasse agricole) afin de capitaliser les expériences sur l’évaluation des gisements de biomasse
  2. de mettre en perspective des expériences réussies de démarches territoriales valorisant la biomasse énergie en France et en Europe
  3. d’identifier les conditions de cohabitation de projets divers de production d’énergie à partir de biomasse à l’échelle d’un territoire

L’action 1 a permis la réalisation d’une base de données recensant 113 études nationales, régionales ou locales, portant sur le bois (59% d’entre elles), les ressources agricoles et/ou les déchets. Cette base de données est accompagnée d’informations sur la méthodologie de réalisation à destination des commanditaires. Elle sera disponible sur le site du Réseau Rural.
Pour FNE la connaissance de la biomasse disponible est la condition 1ère à la réalisation d’un projet. Il s’agit avant tout d’avoir une vision locale de cette disponibilité afin de proposer des projets pérennes et ancrés dans les territoires. En ce qui concerne le bois énergie, l’échelle des études est très importante afin de connaître le bois effectivement disponible pour un projet. Par exemple, les Plan d’Approvisionnement Territoriaux, mis en place par les Communes Forestières dans le cadre du projet « 1000 chaufferies bois pour le milieux rural » sont une aide à la décision pertinente pour la création d’une politique territoriale cohérente en faveur du bois énergie dès lors qu'ils intègrent un diagnostic des enjeux en matière de biodiversité et de sa prise en compte.

L’action 2 a permis l’étude de 5 territoires (dont 1 en Suisse et 1 en Allemagne) et donnera lieu à un « kit de formation » pour l’accompagnement de projets à destination des formateurs au sein des territoires.
Pour FNE la démarche territoriale concertée est indispensable à un bon développement durable. L’intérêt de cette action est de capitaliser les expériences visant à mener les territoires vers l’autonomie énergétique, ce qui passe par la mobilisation locale de ressources renouvelable mais aussi et avant tout par l’économie d’énergie.

L’action 3 a permis, via l’étude de 4 territoires, de collecter le ressenti de différents acteurs (énergéticiens, fournisseurs de biomasse, décideurs publics, organisations professionnelles et associations environnementales) sur des données territoriales quantitatives et descriptives (nombre de projets, de concurrents d’usage, disponibilité du gisement…) et sur des données qualitatives concernant leurs critères de décision, les impacts des différents types de projets, leur appréciation des leviers utilisés ou utilisables pour optimiser la cohabitation des projets dans le territoire. Les résultats de cette action seront disponibles sur le site du Réseau Rural. Une plaquette de présentation a été éditée à l’occasion du Séminaire national « Nouvelles ruralités, nouvelles politiques publiques » les 16 et 17 décembre 2010.
Le réseau d’associations de FNE a été directement impliqué dans cette action par des rencontres ou échanges téléphonique sur les territoires étudiés. Cela a permis de faire valoir le point de vu local des associations au sujet de la cohabitation des différents projets de biomasse énergétique et de leur mise en œuvre. Pour FNE, la réflexion au niveau local, pour des projets de taille raisonnable et adaptés aux territoires, est la condition d’un développement acceptable.



(1) Le réseau rural français regroupe les acteurs du développement rural au niveau national et régional afin de leur permettre d’échanger et de travailler ensemble, mais aussi pour analyser les bonnes et mauvaises pratiques, les méthodes, les savoir-faire, valoriser les expériences et améliorer les projets. Il s’agit de faciliter localement les actions concernant l’agriculture, la forêt, l’artisanat, le tourisme, l’environnement… afin de promouvoir des développements territoriaux durables et équilibrés. Ce réseau est ouvert à tous les acteurs du monde rural (agriculteurs, forestiers, acteurs environnementaux, élus, chefs d’entreprises, territoires de projets…) qui souhaitent apporter leurs expériences et savoir-faire et participer à l’échange de données et d’informations.
Voir les pages du sous-groupe « Biomasse énergie »

Par FNE.
Le lundi 20 décembre 2010
Je relaie J'agis Je donne