agriculture

Cruiser : le Conseil d’Etat condamne FNE à verser 3000 € à Syngenta

<span style="font-family: Verdana;"> FNE avait d&eacute;pos&eacute; en f&eacute;vrier devant le Conseil d&rsquo;Etat une requ&ecirc;te demandant la suspension de l&rsquo;autorisation du Cruiser. <a href="/sites/default/files/com/cp/ordonnance230309.pdf">L&rsquo;ordonnance du 23 mars 2009</a> rejette cette requ&ecirc;te et condamne FNE &agrave; verser la somme de 3000 Euros &agrave; la soci&eacute;t&eacute; Syngenta, productrice de l&rsquo;insecticide.<br />
<br />

Martre et belette : un reclassement en «nuisibles»... plus que nuisible !

<div align="justify">La martre et la belette sont deux must&eacute;lid&eacute;s dont le r&eacute;gime alimentaire est essentiellement constitu&eacute; de rongeurs, ce qui en fait d'excellents auxiliaires de l'agriculture.

Annonces de Michel Barnier sur la PAC : des décisions en-dessous des ambitions du Grenelle

Pour FNE, la volont&eacute; du Ministre de pr&eacute;server une PAC apr&egrave;s 2013 en r&eacute;orientant les aides publiques vers les secteurs les plus respectueux de l&rsquo;environnement va dans le bon sens.<br />
<br />
Mais cette &laquo; petite r&eacute;forme &raquo; de la PAC atteint vite ses limites :<br />
<br />

Nicolas Sarkozy promet 300 millions d'euros pour les agriculteurs : FNE demande d'aller à l'essentiel

<div align="justify">Pour France Nature Environnement (FNE), par souci d'efficacit&eacute;, les cr&eacute;dits suppl&eacute;mentaires promis par le Pr&eacute;sidents de la R&eacute;publique doivent avant tout &ecirc;tre destin&eacute;s :<br />
<br />
&bull; &agrave; l'augmentation des surfaces en agriculture biologique<br />
<br />
&bull; aux prairies permanentes, notamment en zone de montagne<br />
<br />

OGM : le juge européen fait toute la lumière !

<div align="justify">La Cour de justice europ&eacute;enne vient de rendre un arr&ecirc;t essentiel qui impose aux autorit&eacute;s publiques de communiquer au public la localisation exacte et l'environnement des champs d'OGM. R&eacute;action de FNE. <br />
<br />

Pesticides : FNE s’attaque au Cruiser

<div align="justify">En janvier, France Nature Environnement s&rsquo;&eacute;tait retir&eacute;e du comit&eacute; de suivi du Cruiser et avait annonc&eacute; une action en justice pour demander le retrait de cet insecticide, r&eacute;autoris&eacute; par Michel Barnier le 17 d&eacute;cembre 2008.<br />
<br />

Rencontres Animal & Société : des actes !

<div align="justify">La petite &eacute;quipe du Bureau de la protection animale du Minist&egrave;re a fait un travail consid&eacute;rable mais le Plan d&rsquo;actions, en se limitant &agrave; quelques am&eacute;liorations sympathiques et inoffensives, reste tr&egrave;s insuffisant. Les propositions des associations ont &eacute;t&eacute; &eacute;vinc&eacute;es au fil des mois. Les mesures retenues, ambigu&euml;s et banales, ne constituent qu&rsquo;une traduction tardive des directives europ&eacute;ennes.

OGM : le chant du cygne d’un système d’expertise révolu

<div align="justify">Absence de remise en cause de la clause de sauvegarde. France Nature Environnement qui s&rsquo;est battue au sein du Comit&eacute; de pr&eacute;figuration puis devant le Conseil d&rsquo;Etat pour l&rsquo;interdiction du MON 810 prend acte de l&rsquo;engagement du Ministre selon laquelle l&rsquo;avis de l&rsquo;AFSSA publi&eacute; ce matin ne remet pas en cause la clause de sauvegarde. <br />
<br />

AFSSA et MON810 : un avis plus politique que scientifique

<div align="justify">En Janvier 2008, FNE repr&eacute;sentait les associations de d&eacute;fense de l&rsquo;environnement au sein du comit&eacute; de pr&eacute;figuration qui a rendu un avis conduisant &agrave; l'activation de la clause de sauvegarde sur la commercialisation du MON 810.<br />
<br />

Projet de loi Grenelle 1 : le compromis du Grenelle fait consensus

<div align="justify"><strong>Une bonne nouvelle</strong>. S&eacute;bastien Genest, pr&eacute;sident de FNE d&eacute;clare : &laquo; <em>nous sommes satisfaits que les s&eacute;nateurs, &agrave; la suite des d&eacute;put&eacute;s, aient vot&eacute; &agrave; la quasi unanimit&eacute;, de la gauche &agrave; la droite en passant par les Verts, un texte aussi important. Le compromis d&eacute;gag&eacute; par les acteurs du Grenelle fait d&eacute;sormais consensus par les parlementaires.

Pages