energies

Journée de formation sur les enjeux énergétiques

L’énergie, un domaine vaste, complexe… mais également incontournable ! L’énergie est au cœur des enjeux environnementaux et de société. L’objectif de cette journée sera d'acquérir une base solide sur les enjeux énergétiques, que l'on soit novice ou déjà engagé dans un projet lié à l'énergie, de l’échelle mondiale jusqu’à son application concrète à l’échelle territoriale en France.

EDF, le greenwashing au naturel !

EDF totalement décomplexée

Rénovation énergétique Pourquoi Ségolène Royal rogne-t-elle sa propre loi ?

© crédit photo : Marion Perrot

Ce décret favorise l’isolation aux grands moments de la vie des bâtiments

Bilan loi transition énergétique un an après son vote

Pourtant, après quelques avancées, les points de blocage sont de plus en plus visibles et le gouvernement est face à un choix : reste t-il au milieu du gué ou confirme t-il sa volonté de changement de cap ?

Programmation pluriannuelle de l'énergie – les 16 contre-propositions des ONG

La PPE doit donner le cadre concret jusqu'à 2023 pour que la France se mette sur la bonne trajectoire pour atteindre ses objectifs en termes de réduction de la consommation d'énergie, de développement des énergies renouvelables ou encore de baisse de la part du nucléaire. Pourtant, le projet de PPE ne répond pas à ce cahier des charges.

Journée de formation sur les enjeux de la transition énergétique

L’énergie – un domaine vaste, complexe… mais également incontournable ! L’énergie est au cœur des enjeux environnementaux et de société.

L’objectif principal de cette journée de formation sera d'acquérir une base solide sur les enjeux énergétiques, de l’échelle mondiale jusqu’à son application concrète à l’échelle territoriale en France. Nous en profiterons, au cours de la formation, pour contrer quelques idées reçues, apporter des éléments de réponse à des questions pas toujours évidentes, et décliner la transition localement grâce à des exemples territoriaux.

Précarité énergétique : un décret "décence" totalement indécent

Hélas, le décret d’une grande vacuité présenté par le gouvernement hier devant le Conseil national de l’habitat, sans la moindre concertation préalable, est en totale contradiction avec cette ambition. Au lieu de définir une performance minimale progressant dans le temps, il s’en remet à six critères qualitatifs, relatifs à l’état des moyens de chauffage, des murs, portes et fenêtres et de la ventilation. Trois sont à respecter à partir de 2020, six après 2025.

Pages