risques-industriel

Risques industriels : condamnation sévère de la société Synthron et son PDG, Monsieur Robert MOOR

France Nature Environnement, la Sépant, et l’Aspie, qui s’étaient constituées parties civiles lors de l’audience,  se félicitent de cette condamnation qui doit amener la société à exercer ses activités tout en respectant ses salariés, les populations locales et l'environnement.

Un groupe chimique réfractaire

Monsieur Macron, Madame Royal : la reforme du code minier ne peut plus attendre

Réforme du code minier : un serpent de mer depuis 5 ans

Les gouvernements successifs, de droite et de gauche, affichent une volonté de «renouveau extractif» depuis le début des années 2010 alors que la réforme du Code minier, attendue depuis quatre ans, stagne. Un immobilisme qui représente un véritable déni de démocratie au regard des promesses.

Altéo pourra-t-elle continuer à polluer la méditerranée pendant 10 ans ?

Un laxisme qui a assez duré,

Alors que l’industriel avait un délai de 40 ans pour cesser ses rejets toxiques en mer, l’article 4.5.2 du projet d’arrêté préfectoral lui octroie un délai supplémentaire de 10 ans pour étudier et mettre en place une solution complémentaire de traitement des rejets aqueux !

Combien de temps va-t-il encore falloir pour que l’industriel se décide à étudier et mettre en place des alternatives ? Combien de temps l’Etat va-t-il déroger à son propre droit ?

Dans solution, il y a sol

Le sol est une ressource non renouvelable, d’une grande richesse et d’une vaste diversité. Outre l’eau, et l’alimentation, il nous fournit les habits que nous portons, nous le transformons pour construire nos maisons, nous utilisons ses micro-organismes pour nous soigner…

Nous les grignotons et piétinons jusqu’à épuisement

Ne plus supporter l’insupportable : plus de rejets toxiques en méditerranée

Un avis favorable en dépit du bon sens

FNE, FNE PACA et FNE 13 s’étonnent que la Commission d’Enquête ait rendu un avis favorable au rejet d’effluents liquides en Méditerranée, sans aucune réserve et donc sans aucun aspect contraignant sur le projet.

FNE et son réseau déplorent que les contrôles préconisés par la commission ne soient que des recommandations à savoir :

Risques industriels

La mine verte n’est pas encore mure : les associations quittent la table

<strong><br />
</strong>
<div align="justify"><strong>Un pass&eacute; qui a laiss&eacute; des traces ind&eacute;l&eacute;biles</strong><br />
<br />

FNE dresse le bilan de la concertation 8 ans après AZF

Suivez le lien pour consulter le rapport :<br />
<a href="/fr/themes/question.html?View=entry&amp;amp;amp;EntryID=255 ">/fr/themes/question.html?View=entry&amp;amp;EntryID=255 </a>

Pages