sante

Expérimentation d'une baisse de vitesse autorisée sur rocade

En matière de réduction de la pollution, le transport routier reste un domaine d’action prioritaire, car il représente plus de 70 % des émissions en dioxyde d’azote de la métropole rennaise et il est à l’origine d’environ 45 % des émissions de particules fines du territoire. Le dépassement du seuil réglementaire sur le dioxyde d’azote est constaté aux abords des voiries qui supportent les trafics les plus importants au coeur de la métropole et sur la rocade rennaise.

Engagement d’un plan climat-air-énergie territorial (PCAET) volontaire 2015-2020

Contexte La Ville de Villeurbanne a approuvé son premier plan climat –énergie territorial en février 2011, devançant de deux ans les obligations réglementaires. Cinq ans après, dans la perspective de la transition énergétique et des problèmes de pollution de l’air qui touchent l’agglomération, elle travaille dès à présent à un PCAET.

IMPACTAIR : recherche action

L’ADEME a mis en œuvre, début 2014, un appel à projet portant sur la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant des enfants (maternelles et élémentaires). Le parc scolaire de la Ville est constitué très majoritairement de bâtiments anciens non équipés de dispositifs de ventilation desservant les salles de classes. Nous avons donc identifié le besoin de réaliser un guide de recommandations générales d’aération, par type de bâtiment, en fonction de leur potentiel émissif et des activités pratiquées.

IMPACTAIR - Recherche action

L’ADEME a mis en œuvre, début 2014, un appel à projet portant sur la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant des enfants (maternelles et élémentaires). Le parc scolaire de la Ville est constitué très majoritairement de bâtiments anciens non équipés de dispositifs de ventilation desservant les salles de classes. Nous avons donc identifié le besoin de réaliser un guide de recommandations générales d’aération, par type de bâtiment, en fonction de leur potentiel émissif et des activités pratiquées.

IMPACTAIR - Recherche action

L’ADEME a mis en œuvre, début 2014, un appel à projet portant sur la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant des enfants (maternelles et élémentaires). Le parc scolaire de la Ville est constitué très majoritairement de bâtiments anciens non équipés de dispositifs de ventilation desservant les salles de classes. Nous avons donc identifié le besoin de réaliser un guide de recommandations générales d’aération, par type de bâtiment, en fonction de leur potentiel émissif et des activités pratiquées.

Aménagement d'aires de covoiturage

Le conseil général de l’Aveyron a mis en place depuis 2014 un plan d’aménagement des aires de covoiturage sur l’ensemble du département. Quinze aires ont été aménagées sur plusieurs communes dont certaines isolées. Le département a assuré la totalité du financement de ces aires, pour un montant de 350 000 €. D’ici à 2018 le dispositif comprendra 80 aires sur l’ensemble du réseau structurant. La majorité d’entre elles seront associées à un arrêt d’autocar pour privilégier l’intermodalité.

Asinobus

Depuis janvier 2014, l'association Le Chemin du Halage et la ville de Val-de-Reuil collaborent depuis plusieurs mois pour expérimenter un nouveau mode de ramassage scolaire : l'Asinobus ! Même concept que le Pédibus où les enfants sont également accompagnés de deux ânes, Pom et Nenette, qui portent leurs cartables. Voilà une façon bien sympathique de commencer la journée... sans CO2 ni particules !

Liaison départementale RD30-RD190, dite Pont d'Achères

Cette liaison départementale, mise en oeuvre par le Conseil général des Yvelines, est présentée comme nécessaire pour désenclaver la boucle de Chanteloup et assurer la fluidité d'un trafic local. En réalité, il s'agit de relier toutes les autoroutes de l'ouest parisien entre elles afin de boucler la Francilienne, une voie urbaine à trafic autoroutier.

Centrale thermique d’Hambregie

Centrale au gaz de très grosse capacité (892 MW) qui n'a pas pu démontrer son utilité, le marché étant en surcapacité. Sa localisation pose également un problème. Outre la rivière Sarre non dimensionnée pour les prises et rejet d'eau nécessaires, les rejets en CO², particules fines et autres gaz polluants sont très importants. La Lorraine est déjà très fournie en centrales thermiques et il est également aberrant de centraliser la production loin des lieux de consommation. http://www.adpse.fr/

Élevage avicole de 30 000 poulets

Le projet consiste en la construction d'un élevage avicole de 30000 poulets sur une surface de 1375,92 m². La première demande date du 31 août 2010 et à ce jour aucune construction n'a été érigée. Poulailler industriel de 30000 animaux-équivalents par la SCEA de la Ballotière représentée par M. Philippe DELAIRE, demeurant à BISSEY LA PIERRE (21330)

Pages