transport

Avenir de fret SNCF : grosses inquiétudes environnementales

<div align="justify">M Pierre Blayau a pr&eacute;sent&eacute; les conclusions des diff&eacute;rents rapports qui ont &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;s r&eacute;cemment par des consultants ind&eacute;pendants sur &laquo; la pertinence du fret ferroviaire &raquo;. A la lumi&egrave;re des explications fournies, les associations et ONG souscrivent aux conclusions exprim&eacute;es sur le constat &eacute;conomique.

Transports et Grenelle de l’environnement : le fret ferroviaire est à contre-sens

<div align="justify"><strong>R&eacute;action et propositions des associations<br />
</strong><br />

Méga camions : pas d’autorisation mais une expérimentation

<br />
M. Dominique Bussereau a souhait&eacute; pr&eacute;ciser : <br />
<br />
<div align="justify">Que le Gouvernement s&rsquo;est oppos&eacute; aux amendements favorables aux m&eacute;ga camions lors de la discussion parlementaire du projet de loi Grenelle I ;<br />
<br />
Qu&rsquo;il a lui-m&ecirc;me indiqu&eacute; aux s&eacute;nateurs qu&rsquo;il &eacute;tait oppos&eacute; &agrave; la circulation des m&eacute;ga camions ;<br />

Des méga-camions sur les routes françaises : un problème de poids !

<div align="justify"><strong>La France va autoriser les m&eacute;ga camions&hellip;</strong><br />
25 m&egrave;tres de long et 60 tonnes, voici le type de camions que le Gouvernement souhaite voir circuler sur nos routes. Non seulement ces M&eacute;gas Camions sont dangereux pour la s&eacute;curit&eacute; routi&egrave;re mais sont en plus totalement contradictoires avec la politique affich&eacute;e lors du Grenelle de l&rsquo;environnement en mati&egrave;re de transports. <br />
<br />

Agrocarburant E 10 : une arnaque pour le consommateur et pour l’environnement

<strong>E10 : un carburant pas vert et &agrave; c&ocirc;t&eacute; de ses pompes !</strong><br />
<br />
Malgr&eacute; la multiplication des rapports (FAO, OCDE, Commission europ&eacute;enne..) sur les dangers des agrocarburants, la France a choisi de prendre de l&rsquo;avance sur les objectifs europ&eacute;ens en distribuant un carburant que l&rsquo;Allemagne vient d&rsquo;interdire.<br />
<br />

En PACA, l’urgence de trouver des alternatives à la route

<div align="justify"><strong>Les tristes records de PACA</strong><br />
<br />

7,5 milliards d'euros pour le secteur automobile : évitons la double casse !

<div align="justify">Pour FNE, la politique d'aide au secteur automobile ne peut se r&eacute;sumer &agrave; des milliards pr&ecirc;t&eacute;s sans r&eacute;flexion sur l'avenir et la place de la voiture dans notre soci&eacute;t&eacute;. Pour FNE, il faut r&eacute;pondre dans le m&ecirc;me temps au risque de &laquo; double casse &raquo; : sociale et environnementale.<br />
<br />

L’E10 : un agrocarburant à côté de ses pompes

Avec ses 10% d&rsquo;&eacute;thanol issu de productions v&eacute;g&eacute;tales, l&rsquo;E 10 n&rsquo;a rien de &laquo; bio &raquo;, bien au contraire. Les S&eacute;nateurs eux-m&ecirc;mes l&rsquo;ont reconnu en adoptant un amendement dans le projet de loi Grenelle 1 pour remplacer le terme de &laquo; biocarburant &raquo; par celui d&rsquo; &laquo; agrocarburant &raquo;, afin d&rsquo;&eacute;viter toute confusion avec l&rsquo;agriculture biologique.<br />
<br />

Oui à une taxe poids lourds, même en Bretagne !

Alors que le parlement vient d&rsquo;adopter d&eacute;finitivement la loi de finances 2009, fixant &agrave; 2011 la mise en &oelig;uvre de la taxe poids lourds , cette manifestation des acteurs &eacute;conomiques bretons interpelle Michel Dubromel, responsable du r&eacute;seau Transports et mobilit&eacute; durables de FNE : &laquo; <em>Cessons les corporatismes socioprofessionnels et les particularismes r&eacute;gionaux et regardons vers l&rsquo;avenir : la taxe poids lourds est un des moyens efficaces de mettre en &oelig;uvre une autre poli

Grenelle : les poids lourds foncent sur le Sénat

De nombreux amendements veulent encore diminuer l'impact de l'&eacute;co-taxe poids lourds (par exemple : diminution de 75% de son montant pour certains transports tels que les v&eacute;hicules frigorifiques.. , alors que d&eacute;j&agrave; de nombreuses r&eacute;ductions ou exon&eacute;rations ont &eacute;t&eacute; ins&eacute;r&eacute;es dans la loi lors de son passage &agrave; l'assembl&eacute;e nationale<br />
<br />

Pages