Communiqués

Publicité : Cristaline boit la tasse

Le Jury de Déontologie Publicitaire, organisme dépendant de l’ARPP*, donne raison à FNE quant a sa plainte portant sur le jeu de carte « Cristaline » qui dénigre l’eau du robinet sous prétexte de vendre son produit. Explications

Actuellement Cristaline Eau de source, représenté par la société Neptune Distribution, diffuse des allégations dénigrantes sur l’eau du robinet, via un jeu de 7 familles et un jeu en ligne (Rigol’eau,) depuis l’été 2009. Ces allégations entraînent dans l’esprit des consommateurs, principalement les enfants, des confusions regrettables et pernicieuses concernant la qualité et la sécurité sanitaire de l’eau du robinet, de nature à favoriser la consommation d’eaux de sources produites et commercialisées par Cristaline. FNE a souhaité contester ces allégations et a ainsi déposé plainte auprès du Jury de la Déontologie Publicitaire.

L’avis du jury

« Le Jury estime que les allégations relevées par l’association FNE dans les documents publicitaires édités par la société Neptune Distribution qui s’adressent, avec une visée prétendument pédagogique, à un public jeune, procèdent par des affirmations qui, si elles ne sont pas littéralement inexactes, sont incomplètes, tendancieuses ou tronquées, et ne sont pas étayées par la citation de sources précises. Elles donnent ainsi une image déformée de la réalité et mettent systématiquement en cause, de manière non justifiée, la qualité et la potabilité de l’eau du robinet. En ce sens, elles méconnaissent les articles 3 et 5 précités du code de la Chambre de Commerce Internationale relatifs à la loyauté et à la véracité. Elles discréditent, de surcroît, les messages des autorités en charge de l’environnement en ce qui concerne la sensibilisation des publics à la nécessité de réduire les déchets qui recommandent, dans le cadre de campagnes nationales, de boire l’eau du robinet. »

FNE demande

FNE demande le retrait des jeux présents sur le site de Cristaline mettant en cause la qualité et la potabilité de l’eau du robinet. Plus largement, nous demandons à Cristaline de bien vouloir arrêter ses campagnes agressives répétées contre l’eau du robinet.

Boire l’eau du robinet, véritable geste de réduction des déchets

Boire l’eau du Robinet reste un geste incontournable en matière de prévention des déchets. En effet, la consommation représente environ 5 milliards de bouteille par an. Les expériences de foyers témoins de l’ADEME ont démontré qu’en préférant l’eau du robinet aux bouteilles d’eau, chacun d’entre nous peut réduire de 10kg par an ses déchets de bouteille par an, ce qui représente un volume non négligeable.

Ils l’ont fait…

FNE tient à applaudir Biocoop qui vient de retirer de ses rayons, les bouteilles d’eau. Cela représente 1,6 millions de bouteilles en plastiques qui seront ainsi évitées chaque année, soit 70 tonnes de plastique, sans compter l’énergie non consommée par le transport de ces marchandises !

Lire le dossier déposé par FNE auprès du Jury de déontologie publicitaire
Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 16 février 2010
Je relaie J'agis Je donne