Projet

Expérimentation d'une baisse de vitesse autorisée sur rocade

En matière de réduction de la pollution, le transport routier reste un domaine d’action prioritaire, car il représente plus de 70 % des émissions en dioxyde d’azote de la métropole rennaise et il est à l’origine d’environ 45 % des émissions de particules fines du territoire. Le dépassement du seuil réglementaire sur le dioxyde d’azote est constaté aux abords des voiries qui supportent les trafics les plus importants au coeur de la métropole et sur la rocade rennaise. Dans ce contexte, il a été décidé de lancer une expérimentation, pour une durée d’un an, qui consistera à abaisser la vitesse autorisée de 20 km/h sur l'ensemble de la rocade rennaise. Ainsi, à compter de début septembre, cette expérimentation conduira à limiter la vitesse à 90 km/h sur les sections actuellement à 110 km/h et à 70 km/h sur les sections actuellement à 90 km/h. Cette expérimentation de réduction de la vitesse fera l’objet d’une évaluation pour en mesurer les effets sur la qualité de l’air, mais aussi pour en tirer un bilan en matière de lutte contre le bruit, de sécurité routière et de contribution à la fluidité du trafic : un ensemble d’éléments qui participent aussi de la qualité de vie en ville.
Par FNE.
Le mercredi 14 octobre 2015
Je relaie J'agis Je donne