L'essentiel

Forêt

Défendons un écosystème plus riche grâce aux vieux, aux difformes, aux différences

Dans une forêt, la diversité des essences d'arbres, la présence d'arbres très vieux et porteurs de microhabitats (cavités, fentes, coulées de sèves...) sont  bénéfiques à l'ensemble de l'écosystème forestier. Cette hétérogénéité accueille une plus grande variété de végétaux, champignons, animaux qui amènent un cercle vertueux. Ces derniers rendent en effet les arbres plus résistants et l'écosystème moins fragile face aux maladies ou aux évènements climatiques (tempêtes, sècheresses...). Malheureusement, face aux scénarios qui prévoient davantage de phénomènes climatiques extrêmes, certains gestionnaires voudraient révolutionner le paysage forestier en changeant les espèces ou encore en coupant les arbres plus jeunes. C'est pourtant la diversité qui est le meilleur rempart face aux aléas. France Nature Environnement défend donc une gestion forestière qui respecte et permet de développer la biodiversité locale en offrant des paysages variés. Une diversité bénéfique à tous : la forêt, le promeneur et le gestionnaire.

Trouvons l’équilibre entre économie, écologie et loisirs

Trois fonctions sont attribuées aux forêts françaises. Une fonction sociale (promenades, sorties sportives…), une fonction économique (meubles, emballages cartons, papiers, bois de chauffage etc. issus des forêts) et une fonction écologique. Car les forêts abritent 80 % de la biodiversité terrestre et offrent de nombreux services tels que le stockage du carbone, l'épuration des eaux ou encore la fixation des dunes sur le littoral. France Nature Environnement milite pour que ces trois fonctions soient toutes assurées de façon équitable dans une même forêt et à l'échelle du territoire, par un travail de concertation avec les différents acteurs locaux. Nous défendons également le développement de circuits courts de transformation locale du bois, source d’emplois non délocalisables.

Défendons les forêts de nos outre-mers

Depuis les forêts sèches de Nouvelle-Calédonie, les forêts tropicales de Guyane jusqu’aux forêts boréales de Saint Pierre et Miquelon, en passant par les mangroves des Antilles, les forêts d'outre-mer possèdent une biodiversité unique au monde. Contrairement aux forêts de métropole, elles sont souvent primaires et peu gérées par l'homme. Afin que nous sachions mieux les préserver, France Nature Environnement milite donc pour une meilleure connaissance de ces écosystèmes exceptionnels.

Valorisons à l’échelle nationale une expertise de terrain

Parmi ses interventions avec les acteurs nationaux de la filière forêt-bois, la fédération participe par exemple à l'élaboration du cahier des charges des labels FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification) qui ont vocation à garantir aux consommateurs une gestion durable du milieu forestier. Par ailleurs, le mouvement mène des actions de plaidoyer auprès du monde politique, mais aussi un travail de sensibilisation auprès du grand public afin de faire connaître et respecter ces écosystèmes particuliers.

Lire aussi