Ils font FNE

Anne-Marie Ducroux

Anne-Marie Ducroux, présidente de l'Association Nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes, voudrait voir naître un autre regard sur la lumière.

La qualité de la nuit, voilà ce qui préoccupe Anne-Marie Ducroux. Présidente de l'ANPCEN, l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (membre de France Nature Environnement) depuis maintenant un peu plus d'un an, elle promeut aux côtés d'une centaine de bénévoles toutes les actions à mener contre les nuisances lumineuses.

Il y a quinze ans, les fondateurs de l'ANPCEN voulaient permettre aux générations futures de connaître le plaisir d'observer les étoiles à l'œil nu. Mais leurs actions ont rapidement évolué. L'ANPCEN se préoccupe du gaspillage d'énergie, des émissions de carbone et des déchets engendrés, des budgets publics liés aux nuisances lumineuses, de sécurité routière, et surtout des impacts des éclairages artificiels sur le vivant. La nuit, la faune et la flore n'aiment que le clair de lune et même un lampadaire à l'énergie solaire les perturbe. Il en va aussi de la préservation de notre sommeil, qui peut être bouleversé par le halo d'un réverbère. " Pour notre association, tous les impacts des nuisances nocturnes doivent donc être traités en même temps, et non pas séparément, explique Anne-Marie Ducroux. Ce sujet concerne tous les citoyens et tous les élus. "

" La nuit est aussi un enjeu très poétique "

Son action pour un développement soutenable ne date pas de la dernière équinoxe. Oeuvrant dans les domaines du journalisme, de la communication et de l'édition, Anne-Marie Ducroux a publié en 2002, Les nouveaux utopistes du développement durable. Sa préoccupation ? Tisser des liens entre spécialistes et grand public, relier les questions environnementales, économiques et sociales. Dans le même esprit, en juin 2011, elle lance la collection " Débats du développement durable ", qui met en lumière un sujet émergent ou en débat.

En 2002, elle est appelée à présider le Conseil National du Développement Durable, rattaché au Premier Ministre : " C'est la première instance du développement durable qui a fait lien entre société et gouvernement. Ce dialogue entre 500 acteurs a préfiguré ainsi le processus Grenelle de l’environnement. " Anne-Marie Ducroux intègre les conseils d’administration de la Ligue Roc ou de Transparence International, qui lutte contre la corruption. Cette femme bien occupée le dit elle-même : " J’ai 3 plein-temps à effectuer et toutes ces activités me tiennent à cœur. "

En 2004, pendant sa présidence du CNDD, elle avait rencontré Paul Blu, alors président de l’ANPCEN. Elle raconte : " Il est venu à ma rencontre après mon discours à Tours et je lui ai proposé de venir dans les groupes de travail du CNDD. Tout de suite j’ai pensé que ce sujet était très transversal et intéressant. Comme le hasard fait bien les choses, je l’ai recroisé au congrès... de France Nature Environnement, en 2009. " Paul Blu lui propose de prendre sa succession.

Convaincue par la cause de la nuit, elle prend la présidence de l’association un an plus tard, le 24 octobre 2010. Au même moment, elle est désignée par la Ligue Roc pour devenir membre du Conseil Economique Social et Environnemental, au sein du nouveau groupe Environnement et nature, et elle est élue présidente de la section environnement.

Le potentiel de l’ANPCEN est réel. Les enjeux sont très grand public. Et rechercher la qualité de la nuit a une dimension poétique. De façon assez ironique, puisque nous sommes tous bénévoles, nous travaillons le week-end et parfois... la nuit ! " confie la présidente de l’association. Parmi ses multiples activités, au niveau national, l’ANPCEN organise le plaidoyer, participe à toutes les discussions ministérielles sur les décrets, arrêtés ou dispositifs concernés. Elle organise depuis 3 ans le concours national Villes et villages étoilés, qui récompense les communes maîtrisant leur éclairage. Elle propose une charte et des conseils aux communes qui veulent s’engager. 

Elle recense les communes qui pratiquent l'extinction nocturne en France. Avec ses associations membres, l'ANPCEN compte désormais plus de 4000 adhérents et déploie son action locale grâce à 70 correspondants de terrain très motivés.

Depuis 2007, l'ANPCEN est membre du mouvement France Nature Environnement. Comme seule association nationale en France dont l'objet social est entièrement dévoué à la cause de la nuit et à ses enjeux pluriels, se faire entendre et comprendre est de la plus haute importance. France Nature Environnement se fait l'écho de ses préoccupations, de jour comme de nuit.

Margaux Jobin

 

Plus d'infos : le site de l'ANPCEN 

Anne-Marie Ducroux en 5 dates :

-       Octobre 2002 : Présidente du Conseil National du Développement Durable.

-       Décembre 2004 : première rencontre avec Paul Blu

-       Automne 2010 : élection à la présidence de l'ANPCEN

-       Automne 2010 : nomination au CESE pour la Ligue Roc

Juin 2011 : lancement de la collection " Débats du développement durable. "

Par FNE.
Le jeudi 05 avril 2012
Je relaie J'agis Je donne