Bonnes pratiques

« Caen au pied du mur » : l’initiative du CREPAN qui fleurit les trottoirs.

Depuis 5 ans, le CREPAN, une association membre de France Nature Environnement présente en Normandie, anime l’opération « Caen au pied du mur ». Cette initiative a pour principe de végétaliser les pieds de murs aux abords des habitations afin de reprendre la main sur le minéral. François Mercier, chargé de mission « jardins naturels » au sein du CREPAN, nous en dit plus sur cette action.

1. L’opération « Caen au pied du mur » existe depuis 5 ans. Comment l’idée de re-végétaliser les pieds de murs vous est-elle venue, et comment se déroule-t-elle concrètement ?

L’idée initiale était de remettre du végétal dans la ville, de ralentir et de lutter contre le tout minéral. Nous avons donc eu l'idée de remettre des plantes le long des trottoirs et cela en accord avec la ville. Les habitants étaient demandeurs et le pied de mur est l’interface idéale pour cette reprise en main par les particuliers du domaine public. 

En pratique, un habitant voulant végétaliser, devient ambassadeur. Il va voir les autres habitants de sa rue. Il réunit ceux qui sont partants (au moins 6). Chaque habitant signe une convention avec la ville, qui vient alors faire des saignées de 15cm X 15 cm et met de la terre. Le Crepan guide les habitants dans le choix des plantes.

Pour protéger les végétaux nouvellement plantés, les habitants peuvent également appliquer un pochoir sur le mur pour indiquer aux agents de la voirie qu’il ne faut pas éliminer ces parterres.
L'ambassadeur assure ensuite le suivi de sa rue et organise un entretien par an environ sous forme de chantier participatif, sur une demie journée ou une journée entière.

2. A-t-elle été bien accueillie au départ, par les habitants et les politiques locaux ?

Il y a toujours des questionnements sur le temps d'entretien, la “qualité esthétique” et les choix des espèces, pour éviter d’avoir des rues “sales”. Mais de manière générale, l’opération est très bien accueillie par les habitants c’est ce qui fait la dynamique assez forte de l’opération. Au niveau politique local, Caen reste assez demandeuse sur ce sujet et continue de suivre et d’accompagner (également financièrement) l’opération.

3.Comment cette action évolue-t-elle depuis 5 ans ?

Au début, nous n'étions pas nombreux ! Ce sont un salarié et un administrateur du CREPAN qui ont poussé le projet. Ils ont réussi à motiver des voisins et le premier site de végétalisation en pied de mur a vu le jour. Par la suite, Le CREPAN a fait du porte à porte pour faire la promotion du projet. Nous en parlions lors de conférences sur le sujet, de conseils de quartier ou durant des animations que nous organisons. C'était un travail de longue haleine ! Il faut être très humain, patient et diplomate afin de faire passer le bon message et casser les idées reçues sur l'écologie et la nature en ville. Puis par le bouche à oreille, d’autre personnes s’emparent du sujet, commencent à en parler autour d’elles.... Et l'opération prend de l'ampleur.

Le contact humain, les échanges entre voisins sont le coeur de la dynamique, du projet.

4. Comment faire pour rejoindre votre action et quels conseils pourriez-vous donner à celles et ceux qui voudraient lancer le même type d’action dans leurs villes ?

Pour rejoindre l’action à Caen, il suffit d’envoyer un mail à caenaupieddumur@gmail.com. Sinon, il suffit d’avoir un trottoir suffisamment large (au moins 1m40), de réussir à mobiliser un petit groupe d’habitant dans la même rue, et de convaincre votre municipalité.

Et surtout, ne négligez pas non plus le côté convivial de l’opération, c’est l’un de ses atouts majeurs !

Le CREPAN en bref :

Le CREPAN (Comité Régional d’Etudes pour la Protection et l’Aménagement de la Nature En Normandie) est une association loi 1901 qui fête cette année ses 50 ans. Géré par des bénévoles, le CREPAN mobilise le public et les élus locaux, forme les jeunes et mène différentes actions de protection de l’environnement.

Très impliqué dans l’éducation et la sensibilisation à l’environnement, le CREPAN propose également sorties nature et accompagnements pédagogiques. N’hésitez pas à vous renseigner pour participer aux prochaines sorties. Plus d’infos sur le site du CREPAN. 

Par FNE
Le vendredi 21 septembre 2018
Je relaie J'agis Je donne