Actualités

- 25% de budget pour l'agriculture biologique : une annonce à contre-courant de l'agroécologie

Moins 25% pour les aides au maintien de l’agriculture biologique au titre de l’année 2014 : c'est ce qu'a annoncé le ministère de l’agriculture dans un arrêté publié le 7 mars 2015.

Pour FNE, cette décision est totalement à l'opposé du projet agroécologique de Stéphane Le Foll. Quid de l’engagement du gouvernement à doubler les surfaces en bio dans son plan Ambition bio 2017 ? La chute d'un quart du budget de ces aides constitue un très mauvais signal politique. En se passant d’engrais et de pesticides de synthèse, l’agriculture biologique est pourtant exemplaire du point de vue environnemental. Elle a pleinement sa place dans la promotion de l’agroécologie. Son expérience peut aussi bénéficier aux agriculteurs non bio qui peuvent s’inspirer de ces techniques pour réduire leur utilisation de pesticides et répondre aux objectifs du plan Ecophyto. Alors que le Grenelle de l'environnement prévoyait d'atteindre 6% de la surface agricole française en agriculture biologique en 2012, celle-ci ne représente aujourd’hui que 4%. Son développement et son maintien doivent être une priorité. FNE rejoint le constat de la Fédération nationale de l'agriculture biologique qui, par voie de communiqué, voit dans cet arrêté un véritable coup de massue contre l'agriculture biologique.

Par FNE.
Le vendredi 13 décembre 1901
Je relaie J'agis Je donne