Education & sensibilisation

Anne-Cécile Dubois "Quel privilège nous avons, nous éducateurs·trices, de permettre aux gens de sortir !"

Anne-Cécile Dubois est animatrice et illustratrice à FNE Savoie. Elle voit son métier comme un vrai privilège : permettre aux gens de créer ou retrouver ce lien à la nature

Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Je m'appelle Anne-Cécile, j'ai 29 ans et je suis éducatrice à l'environnement au sein de FNE Savoie. J'ai grandi en Touraine, puis j'ai pas mal bougé grâce à mes études et les différents postes que j'ai pu occuper : l'Anjou, la Finlande, l'Alsace, la Bretagne, le Loir-et-Cher, l'Ile-de-France, et enfin la Savoie. Mes missions à FNE sont l'animation nature, l'illustration et l'éco-interprétation.

Pour toi, l'éducation et la sensibilisation à l'environnement et à la nature c'est quoi ? Qu’est-ce qui t’a amenée à te tourner vers ce domaine ?

Pour moi l'éducation à l'environnement c'est "mettre les gens dehors" et leur offrir l'opportunité de vivre des moments forts avec la nature. Quel privilège nous avons, nous éducateurs·trices, de permettre aux gens de sortir, de (re)découvrir leur environnement proche, d'observer des espèces, d'écouter les oiseaux, de jouer en forêt... Bref, créer ou retrouver ce lien à la nature ! C'est lors d'un service civique que j'ai découvert ce métier, que je m'y suis épanouie et complètement retrouvée !

Sur quoi travailles-tu en ce moment ?

Avec cette rentrée si particulière je suis bien occupée avec les animations du printemps qui ont été reportées à l'automne. J'ai également quelques projets d'illustrations (jeu de 7 familles sur les corridors biologiques, kamishibaï nature) et un projet d'éco-interprétation (sur les galliformes de montagne).

De quel projet es-tu particulièrement fière ?

J'ai été ravie de travailler sur la création de différents kamishibaï. J'ai écrit et illustré les histoires, puis une collègue a réalisé la colorisation et la mise en page. Maintenant, je peux raconter ces histoires aux enfants, dehors, posés au pied d'un arbre... Quel bonheur !

Si tu pouvais faire 3 vœux pour l'éducation à l'environnement ?

J'aimerais que l'éducation à l'environnement soit mieux valorisée dans notre société :
- y mettre plus de moyens ;
- développer, faciliter et inciter les sorties scolaires, ainsi que les séjours en extérieur ;
- mettre en place une formation professionnelle plus adaptée et plus en lien avec la réalité du terrain

Ton plus beau souvenir ?

Il y a beaucoup de beaux souvenirs, dur de choisir... Je repense à une sortie en forêt que j'avais faite avec les ados d'un IME (institut médico-éducatif). C'était une après-midi particulièrement agréable : nous nous étions fait des couronnes végétales et nous avions pris le temps de faire de magnifiques land art (mandala, mini cabanes, bonhomme de bois, etc.)... un vrai bonheur !

Si tu étais un autre animal ?

Un Hibou Grand-Duc pour planer la nuit

Si tu étais un végétal ?

Un Aulne, au bord d'une belle rivière

Par FNE
Le vendredi 09 octobre 2020
Je relaie J'agis Je donne