Actualités

Braconnage Haute-Savoie : les actions de FNE

Suite au braconnage d'un loup intervenu à la mi-février 2009, un climat délétère s’est installé en Haute-Savoie, allant jusqu'à des demandes de dérogation pour une autorisation de tir de prélèvement de loup et ce, en plein hiver.






France Nature Environnement en relation avec la FRAPNA Haute-Savoie, suit étroitement la situation délétère qui s’est installée depuis la révélation du braconnage d’un loup dans ce département et les accusations portées à l’encontre du loup par certains chasseurs suite à la prédation sur des ongulés sauvages.

Concernant les suites juridiques de l’acte de braconnage, la FRAPNA Haute-Savoie a d’ores et déjà porté plainte. FNE de son côté, prépare la constitution d’une partie civile.

Face à la demande émanant de la préfecture mais également de députés d’autorisation d’un tir d’un loup en plein hiver, FNE a saisi les cabinets de M. Jean-Louis Borloo et de la secrétaire d’état chargée de l’écologie, Mme Chantal JOUANNO, par un argumentaire juridique, biologique et politique. (Lire notre argumentaire)

Un message identique a pu être adressé de vive voix lors d’une rencontre le vendredi 20 février 2009 avec le cabinet de Mme Jouanno.

Nous devrions être en mesure de vous proposer très rapidement une action plus démonstrative. Restez connectés, nous aurons très probablement besoin de vous !

Lire notre argumentaire contre l'autorisation d'un tir de prélèvement de loup en hiver et notre article sur la prédation du loup et son impact sur les ongulés sauvages.
Par FNE.
Le mardi 24 février 2009
Je relaie J'agis Je donne