Actualités

#DéfendsTaMer : l'environnement s'impose dans les négociations… grâce à vous

Merci à vous. Interrogés sur l'avenir de la mer et le littoral français d'ici 2030, vous avez largement plébiscité les propositions de France Nature Environnement pour mieux protéger les façades maritimes françaises. Grâce à votre appui, l'environnement occupera une place forte dans les négociations sur la mise en œuvre de la stratégie nationale pour la mer et le littoral à l’échelle des façades maritimes. Quelles suites à cette consultation publique ? Explications.

Avenir de la mer et du littoral : les citoyens plébiscitent la protection de l'environnement

L'environnement, le sujet le plus mobilisateur. Du 26 janvier au 25 mars, vous étiez invités par le Ministère de la Transition écologique et solidaire à vous exprimer sur l’avenir de la mer et du littoral lors d'une consultation publique. Grâce à votre mobilisation, les demandes de France Nature Environnement font partie des propositions les plus soutenues par le public sur la plateforme participative créée pour l’occasion.

Que portons-nous ? Des mesures fortes pour préserver les côtes françaises. Nous proposons ainsi de mieux protéger milieux naturels et citoyens de l’érosion et de l’urbanisation, de développer intelligemment l’éolien en mer, lutter contre la pollution de l’air des navires, cesser les pratiques de pêches dévastatrices pour les écosystèmes ou encore mettre fin au harcèlement des dauphins sauvages en Méditerranée.

France Nature Environnement a désormais à cœur d'entretenir et amplifier cette dynamique que vous avez impulsé. Nous pourrons nous appuyer sur votre participation pour porter plus fermement au niveau national et au niveau local ces propositions pour une mer et un littoral vivables.

#DéfendsTaMer : à quoi cela va servir ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Cette consultation publique est une étape. Son objectif final ? Élaborer, pour chacune des 4 façades maritimes en métropole, un document de planification : le document stratégique de façade. Ce document vise à faire cohabiter entre eux les multiples usages de la mer (pêche, énergies marines renouvelables, transports…) tout en préservant le milieu marin. Plus concrètement, il doit établir des « cartes de vocations » qui définissent des zones propices au développement de telle ou telle activité et celles à fort enjeux écologiques. Si le document est suffisamment ambitieux et précis, il pourrait par exemple contribuer à interdire certaines pratiques de pêche incompatibles avec les objectifs de protection du milieu marin.

Jusqu'à fin juin, une consultation institutionnelle permet aux différents acteurs de la mer, dont France Nature Environnement, d'échanger et débattre sur les objectifs économiques et environnementaux de ces documents. A l’issue de cette consultation, des projets de documents stratégiques de façade devraient être rédigés cet été.

Les prochaines étapes définies par le du Ministère de la Transition écologique et solidaire sont les suivantes :

- de juillet à octobre 2018 : une évaluation environnementale de ces premières moutures

- de novembre 2018 à janvier 2019 : une consultation publique finale du public et des parties prenantes pour qu'ils donnent leur avis sur les dernières versions de ces documents stratégiques de façades

- mars 2019 : l'adoption définitive des stratégies maritimes de façades

- 2019 à 2021 : élaboration d'un dispositif de suivi et d'un plan d'action jusqu'en 2030.

France Nature Environnement restera mobilisée pendant tout le processus d’élaboration de ces documents afin de porter des objectifs ambitieux de préservation de la mer et du littoral. Une mobilisation à suivre à travers la campagne #DéfendsTaMer.

Par FNE
Le mercredi 18 avril 2018
Je relaie J'agis Je donne