Actualités

Dites oui au lâcher de 2 ours pour sauver l'espèce dans l'ouest des Pyrénées !

Jusqu’au 25 juillet, le ministère de la Transition écologique et solidaire invite les citoyens à s’exprimer sur le lâcher de deux ours femelles dans les Pyrénées à l’automne prochain. Avec France Nature Environnement, participez à la consultation en faveur de l'espèce : sa survie est en jeu dans l'ouest des Pyrénées.

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces lâchers ?

Afin d’enrayer le déclin de la population d’ours dans les Pyrénées, dernier territoire où l’espèce est encore présente dans notre pays, la France a engagé plusieurs programmes pour sauver l’ours en travaillant, sur la qualité des habitats par la mise en place d’une stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité, et sur les effectifs de la population d’ours en engageant en 1996, 1997 et 2006, plusieurs opérations de lâchers d’ours en provenance de Slovénie.

Ces lâchers ont eu les effets positifs escomptés : ils ont montré que les habitats naturels étaient favorables à l’ours et ont permis des naissances d’oursons qui sont venus augmenter la population d’ours.

Malgré cette réussite, l’ours n’est pas encore sauvé, surtout dans l’ouest des Pyrénées, patrie de l’ourse Cannelle, où il ne reste plus que deux mâles. Une étude du Muséum national d’histoire naturelle a conclu à cette stricte nécessité d’y lâcher des ours, au risque de voir cette partie de la population d’ours s’éteindre.

Sans ces lâchers, l’avenir de l’ours dans les Pyrénées reste précaire. Aussi, en participant à la consultation pour donner un avis favorable aux lâchers de deux femelles ours dans les Pyrénées-Atlantiques, vous donnez un sérieux coup de main pour la conservation de l’ours !

Comment participer à la consultation ?

Rendez-vous sur la page web de la consultation pour avoir plus d’informations et postez votre commentaire sur la page prévue à cet effet. Pour votre réponse, France Nature Environnement a préparé ci-dessous quelques arguments. Il est important de personnaliser votre réponse et de ne pas faire un simple copier-coller des arguments proposés. Sinon votre réponse risque de ne pas être comptabilisée lors de la synthèse de cette consultation.

Que dire ?

Commencez votre réponse en indiquant clairement que vous êtes favorables au lâcher des deux ourses. Si vous souhaitez ensuite développer, voici quelques arguments pour justifier votre position :

Mobilisons les amoureux de la nature pour participer à cette consultation !

Vous avez pu contribuer ? France Nature Environnement, qui milite auprès des pouvoirs publics depuis des années pour défendre la cohabitation entre l'ours et les activités humaines vous en remercie chaleureusement. N'hésitez pas à mobiliser votre entourage car plus nous serons nombreux, plus la voix de la nature aura des chances d'être entendue.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Par fne-writer
Le mardi 03 juillet 2018
Je relaie J'agis Je donne