Actualités

Forêt désenchantée : quand Chanel abat des arbres pour quelques heures de défilé

La « Fashion Week », semaine de la haute couture, bat son plein à Paris. Parmi les défilés qui marqueront cette nouvelle saison, celui de Chanel, ce mardi 6 mars a particulièrement interpellé France Nature Environnement. La maison de luxe a choisi d’abattre des arbres au ras du sol, les condamnant purement et simplement. Une hérésie qui illustre le manque de prise en compte de l’environnement dans l’industrie du luxe.

Après les manteaux de fourrures, Chanel fait (encore) fausse route sur le front de l'environnement

Fréquemment mise en cause pour son goût pour les fourrures et déjà ciblée pour de précédents décors (un vrai « morceau » de banquise, un lion…), Chanel manque encore son coup. La célèbre maison de couture a en effet choisi de réaliser un décor "nature", avec de vrais arbres, pour son défilé haute couture du 6 mars. Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de show.

Promotion de la diversité des forêts françaises, invitation au retour à la nature, volonté de se donner une image de marque éco-responsable… Quelles que soient les motivations de Chanel, c’est raté. Car la nature, ce ne sont pas des arbres coupés en forêt, transportés en camion pour être mis en scène, puis envoyés à la benne à ordures.

Derrière les paillettes, une vision doublement affligeante

Il eût été préférable, et autrement innovant, de choisir d'installer le défilé directement en forêt, plutôt que de choisir d'abattre des arbres pour les faire venir à Paris. Pour mieux comprendre, un peu de mathématiques : un arbre met en moyenne 150 ans pour atteindre un diamètre de 60 cm. Autrement dit, les gros arbres du décor auront vécu 1,3 million d’heures avant d’être coupés pour un spectacle dont la durée ne dépassera pas trois heures.

Au-delà des chiffres, nous nous interrogeons également sur le devenir de ces arbres une fois les projecteurs éteints. Est-il prévu de les utiliser pour des usages à long terme, afin qu’ils continuent de stocker une partie du carbone qu’ils ont absorbé pendant leur vie ? Ou sont-ils destinés à finir à la benne à ordures ? Nous craignons que la question n’ait pas été posée au sein de Chanel…

Si l’impact global de cet acte isolé peut paraître limité, la considération de la maison de couture pour la protection de l’environnement pose néanmoins question. En effet, ce défilé vise à donner une image plus verte à Chanel mais s’avère en réalité en décalage complet avec les réels enjeux de protection de la nature et de l’environnement. Fer de lance de la mode, la maison de couture se doit de montrer l’exemple. Si France Nature Environnement n’a pas de conseils de style à offrir à la marque, nous aurions par contre beaucoup à lui apprendre sur ce que peut-être une mode éthique, durable et responsable, ou encore sur la façon dont la forêt et les arbres vivants devraient nous inspirer.

Vous trouvez ce défilé aberrant ? Dites-le à Chanel !

Interpellez Chanel sur Twitter

Interpellez Chanel sur Facebook :

Copier le commentaire et le lien ci-dessous puis rendez-vous sur la page Facebook de la marque et coller-le en commentaire de sa dernière publication :

Chanel, abattre des arbres pour quelques heures de défilé n’a jamais rendu la mode plus verte. A quand une sincère prise en compte de l'environnement ? http://ow.ly/9l3730iMXTP

Par FNE
Le mardi 06 mars 2018
Je relaie J'agis Je donne