Droit & Démocratie

Notre-Dame-des-Landes : appel à un arrêt immédiat de l’opération en cours

L’intervention à Notre-Dame-des-Landes se poursuit pour le troisième jour consécutif. Plus que de simples expulsions, il s’agit en réalité d’une véritable démonstration de force de la part du gouvernement. France Nature Environnement et ses associations locales demandent l’arrêt immédiat de l'intervention et de toute destruction sur la ZAD et une reprise du dialogue.

Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, s’insurge de l’opération en cours : « rien ne justifiait une intervention si précipitée, et dans de telles conditions. En détruisant des lieux de vie et en faisant usage de gaz et grenades, le gouvernement a choisi de rompre le dialogue avec les occupants de Notre-Dame-des-Landes. Rappelons que certains d’entre eux ont déjà régularisé leur situation et occupent les lieux de plein droit. Nous appelons le Président de la République à la raison : les opérations d’expulsion et de destruction doivent cesser immédiatement. Il est grand temps d’arrêter un calendrier d'étapes adaptées pour définir l'avenir du territoire, dans une démarche associant toutes les parties prenantes. »

France Nature Environnement se tient disponible auprès de toutes les autres organisations engagées localement et de représentant-e-s de la ZAD pour définir ces conditions de reprise du dialogue avec la préfète de Loire Atlantique. Avec cette exigence : ceci ne pourra avoir lieu que si l'intervention et les destructions cessent immédiatement.

Lire aussi notre réaction de Lundi, "Expulsions à Notre-Dame-des-Landes : l'opération médiatique entrave le dialogue"

Par FNE
Le mercredi 11 avril 2018
Je relaie J'agis Je donne