Actualités

PAC : FNE répond au débat public européen

Le Commissaire européen à l'agriculture, Dacian Ciolos, a lancé le 12 avril un débat public sur l'avenir de la Politique agricole commune (PAC). FNE transmet aujourd'hui ses propositions pour que la PAC retrouve plus de légitimité aux yeux de l'opinion publique.

Pourquoi avons-nous besoin d'une politique agricole commune ? Qu'attendent les citoyens de l'agriculture ? Pourquoi réformer la PAC ? De quels outils avons-nous besoin pour la PAC de demain ?

Dans ses réponses aux quatre questions posées par la Commission européenne, FNE explique pourquoi elle est attachée au maintien d'une politique agricole ambitieuse au niveau européen. Pour la fédération, la PAC ne perdurera après 2013 que si elle rémunère la prestation d'intérêt général de l'agriculture : nourrir sainement les hommes tout en préservant l'eau, le sol, la biodiversité.

FNE propose que les aides européennes soient versées demain à une agriculture qui, tout en restant productive, respecte des critères environnementaux : une place laissée à la nature dans les exploitations agricoles, une moindre utilisation d’intrants (pesticides, engrais, carburant…), des cultures plus diversifiées et des prairies préservées.

Elle devra aussi soutenir les agricultures les plus respectueuses de l’environnement, comme l’agriculture biologique et l’agriculture de Haute Valeur Environnementale.

FNE invite à une participation massive à ce débat public, dont les résultats seront connus d’ici l’été.


Pour aller plus loin :

Par FNE.
Le vendredi 23 avril 2010
Je relaie J'agis Je donne