Actualités

Présidentielle : la campagne côté écologie

Quatre candidats à l'élection présidentielle se sont exprimés face au mouvement FNE lors de notre 36e congrès. Ils ont présenté leurs engagements en matière d'environnement. Leurs interventions en vidéo et notre analyse.

Indépendante de tout parti politique, France Nature Environnement souhaite que chaque candidat s'engage sur la voie du Contrat environnemental. Le 28 janvier, lors de notre congrès, François Bayrou, François Hollande, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ont eu chacun 15 minutes pour répondre à une question : "si vous êtes élu-e, quelles propositions de l'Appel des 3000 lancé par FNE retiendrez-vous ?" Leurs réponses en images (interventions classées par ordre de passage).

François Bayrou, candidat du MoDem


L'appel des 3000 - Intervention de François... par FranceNatureEnvironnement
Ce qu'il a repris de l'Appel des 3000

La mise en place d'une feuille de route écologique pour chaque membre du gouvernement.
La création d'une autorité internationale chargée du destin des océans
Le principe d'un développement de l'éducation à l'environnement dans le programme de l'Education Nationale
La lutte contre l'artificialisation des sols   

Ce qu'il doit préciser
En matière de biodiversité,  il souhaite que soit fixé l'objectif de stabiliser à 10% la part du territoire national " imperméabilisé " 
Les conditions de mise en œuvre du " produire durable ", donc de la transition écologique de l'économie
Les modalités et objectifs de réduction des pesticides et de sauvegarde des abeilles 
Les modalités de diminution de la consommation des énergies fossiles.

Ce qu'on désapprouve
L'absence d'objectifs de réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité, même si il considère le nucléaire comme une " énergie de transition ". 


Eva Joly, candidate Europe Ecologie - Les Verts


L'appel des 3000 - Intervention d'Eva Joly... par FranceNatureEnvironnement

Ce qu'elle a repris de l'Appel des 3000
La protection des lanceurs d'alerte
La création d'une Organisation mondiale de l'environnement
L'objectif de diviser par 2 l'usage des pesticides d'ici 2017  
La mise en place d'un moratoire sur la culture des OGM
L'opposabilité de la trame verte et bleue pour préserver la biodiversité
Pour effectuer la transition énergétique :  le développement des énergies renouvelables et sortie progressive du nucléaire d'ici 2035, la mise en place d'une contribution climat-énergie au niveau national, l'interdiction de l'exploitation des gaz des schistes

Ce qu'elle doit préciser
Les conditions du développement du dialogue environnemental et de la gouvernance à cinq 
Les modalités de financement de la transition écologique 
Les modalités de développement de la fiscalité écologique et de la bio-conditionnalité des aides publiques
Les modalités de la fin de l'utilisation des pesticides d'ici 2040 

Pas de point de désaccord relevé dans ce discours.

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche 


L'appel des 3000 - Intervention de Jean-Luc... par FranceNatureEnvironnement

Ce qu'il a repris de l'Appel des 3000
La protection des lanceurs d'alerte
Le dialogue environnemental avec la mise en place de délégués environnementaux
La conditionnalité écologique de toute aide publique 

Ce qu'il doit préciser
Les conditions écologiques de relance de la politique industrielle
Les conditions de mise en œuvre du retour à une agriculture paysanne et de sa compatibilité avec une agriculture de proximité pour une alimentation de qualité
Les modalités précises du débat nécessaire entourant le référendum sur la sortie du nucléaire

Pas de point de désaccord relevé dans ce discours


François Hollande, candidat du Parti Socialiste


L'appel des 3000 - Intervention de François... par FranceNatureEnvironnement

Ce qu'il a repris de l'Appel des 3000
La mise en place du dialogue environnemental " au même niveau que le dialogue social ", au niveau national et dans les territoires  conférence environnementale 
La création de l'Agenda environnemental avec des priorités et des moyens pour les atteindre
Le développement de l'éducation à l'environnement.
La création d'une Organisation Mondiale de l'Environnement
L'interdiction de la culture d'OGM en plein champ
La mise en place d’une feuille de route environnementale pour l’ensemble du gouvernement, pilotée par le Premier ministre
La mise en place d’un programme d’efficacité énergétique
La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Ce qu’il doit préciser
L’ouverture d’un débat sur l’avenir énergétique
Deux priorités : climat et biodiversité
Les modalités de financement de la transition écologique 
Les modalités pour porter la fiscalité écologique aux normes européennes
Les suites données à l’évaluation des mesures fiscales défavorables à l’environnement
Les conditions du soutien à la consommation et à la production durable
Les  conditions de l’évolution pour une agriculture de terroir et une alimentation de qualité
Les modalités de la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025

Ce qu’on désapprouve
Le financement de la protection sociale par des taxes environnementales


Corinne Lepage, Hervé Morin et Dominique de Villepin ont également participé. Leurs candidatures n'ont pas été confirmées. Retrouvez leurs interventions lors du congrès ici.

Par FNE.
Le vendredi 06 avril 2012
Je relaie J'agis Je donne