Education & sensibilisation

Vincent Lefebvre

Vincent Lefebvre porte des missions d'éducation pour Eau & Rivières de Bretagne depuis une trentaine d'années. Désormais directeur du pôle éducation, il est aussi membre du directoire ESEN de France Nature Environnement depuis 2012.

Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Je travaille pour l'association régionale Eau & Rivières de Bretagne (ERB) depuis 1986. Recruté après 2 années de BTS GPN à Neuvic, j'ai fait mon chemin à ERB et je dirige aujourd'hui le pôle éducation de l'association au niveau régional. Mon quotidien : développer des partenariats avec les collectivités, créer des outils pédagogiques, des campagnes de sensibilisation, mettre en place des formations, des actions péda...

Pour toi, l'éducation et la sensibilisation à l'environnement et à la nature c'est quoi ? Qu'est-ce qui t'a amené à te tourner vers ce domaine ?

Je suis attiré par les rivières depuis tout petit. En bas de chez moi coulait une rivière à truites, j'observais et imitais les pêcheurs à la mouche... car à l'époque, on laissait les gamins se promener seuls dans la nature. Je capturais les oiseaux avec un rabat et les baguais avec les fils de fermeture des sacs de congélation. L'éducation à l'environnement, c'est pour moi faire découvrir la nature, son fonctionnement et les menaces qui pèsent sur les écosystèmes.

Si tu pouvais faire 3 vœux pour l'éducation à l'environnement ?

Ton plus beau souvenir ?

Lors d'un stage BAFA approfondissement " environnement", j'avais proposé aux autres formateurs de travailler en pédagogie de projet. Lors de la préparation de la retransmission,  je m'aperçois qu'un groupe ne fait pas grand chose alors que les autres  sont à fond.  Le moment de leur retransmission arrive. Un membre du groupe nous attire dehors et tout en marchant, commence à nous conter l'histoire d'une loutre...au fil de l'histoire nous découvrons un autre membre du groupe, grimé en loutre et sortant d'une fontaine. Ce dernier nous mène à la rivière ou une autre loutre le rejoint et ils sautent tous les deux dans la rivière. Les habitants du quartier sortent des maisons et certains se mêlent à la scène...moment de panique,  les pompiers du village arrivent en trombe avec le camion... Tout ceci faisait partie du scénario.

Si tu étais un autre animal ?

Je crois que j'aimerais bien me glisser sous les plumes d'un épervier. J'adore cet oiseau un peu fou quand même quand il pourchasse merles et grives entre les haies ou les habitations. Ça doit être assez décoiffant !

Si tu étais un végétal ?

Pourquoi pas un lierre !  Un vrai hôtel où se croisent pèle mêle oiseaux et  insectes à toutes les saisons.

Un message à faire passer aux lecteurs.trices ?

Nous lisons ici ou là que le changement climatique est trop rapide et que les espèces n'ont pas le temps de s'adapter...mais que pensons-nous de notre propre lenteur à réagir ?

(photo : sortie nature traduite en langue des signes)
Par fne-writer
Le mercredi 07 mars 2018
Je relaie J'agis Je donne