agriculture

Pollution de l'air : votez pour le César du meilleur enfumeur de l'année

Les nominés sont...

Pollution de l'air : dans la catégorie Meilleur enfumeur des César, le dieselgate

Pollution de l'air : dans la catégorie Meilleur enfumeur des César, l'industrie

Méthanisation : cap sur une énergie d'avenir !

Une énergie locale, renouvelable, peu émettrice de gaz à effet de serre ou encore de pollution atmosphérique… la méthanisation peut s'avérer être une énergie pleine d'atouts si elle se développe dans de bonnes conditions. Mais force est de constater qu'elle reste aujourd'hui minime dans le mix énergétique français. Pour changer la donne, un groupe de travail planche sur son essor.

Projet de loi alimentation : pesticides, gaspillage, bien-être animal... n'en restons pas là

Une loi déconnectée des Etats généraux de l’alimentation

Après 4 mois de travail intense et inédit, les Etats généraux de l’alimentation se sont clôturés sur les conclusions du deuxième chantier traitant d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. Ecrites par les présidents d’ateliers, approuvées par une très grande majorité des acteurs, ces propositions prônaient la transition vers un modèle agroécologique, alliant respect de l’environnement, du bien-être animal, préservant la santé des consommateurs et permettant une rémunération juste pour les agriculteurs.

Forêts et énergies renouvelables : votre mobilisation a permis d'éviter le pire

Une mobilisation exceptionnelle : merci à vous

En seulement 5 jours, 12 500 personnes ont appuyé les demandes de France Nature Environnement en écrivant aux 74 eurodéputés français. Avec la mobilisation européenne c’est ainsi plus de 30 000 mails qui ont été écrits aux eurodéputés afin de leur demander de ne pas raser forêts et espaces naturels pour produire de l’énergie.

Pour une politique agricole durable impulsée par le couple franco-allemand

Madame la Chancelière, Monsieur le Président de la République,

Les ONG françaises et allemandes sont très favorables à une bonne coopération entre l’Allemagne et la France pour un projet européen ambitieux tel que décrit dans le Traité de l'Elysée qui sera commémoré ce lundi 22 janvier. Les citoyens attendent que leur État et l'Union européenne les protègent ainsi que leur environnement contre les menaces mondiales, tout en les préparant aux défis à venir.

Eurodéputés, ne rasons pas forêts et espaces naturels pour produire de l'énergie

Depuis plusieurs mois, l’Union Européenne a entrepris la refonte de la directive énergie renouvelable avec l’objectif d’augmenter leur production d'ici 2030. L'intention est hautement louable mais certaines dispositions soumises au vote s'avèrent particulièrement inquiétantes puisqu'elles nuisent à la biodiversité et contribuerait finalement à accélérer le dérèglement climatique qu'elle est censé combattre. Pour comprendre, il faut s'intéresser aux bioénergies, la première énergie renouvelable en France et en Europe.

Etats généraux de l’alimentation : après les discussions, place à l’action

Tout d’abord, nous dénonçons fermement le fait que, parallèlement aux discussions des EGA censées préparer un virage agroécologique de notre agriculture et de notre alimentation, le gouvernement ait opéré ces 6 derniers mois des reculs sur des sujets cruciaux : suppression d'aides au développement de l’agriculture biologique, autorisation de nouveaux néonicotinoïdes, entrée en vigueur provisoire du CETA, fragilisation de la politique foncière.

Pesticides dans les cours d’eau : la situation s’aggrave

Protection des points d’eau : l’enjeu des cartes

Pour faire face à la contamination généralisée de nos cours d’eau, un arrêté ministériel[1] imposait depuis 2006 des zones de non traitement (ZNT) : des aires en bordure des points d’eau, sur lesquelles il est interdit d’épandre des pesticides. Cette mesure a fait ses preuves pour limiter la pollution, à condition que la largeur de cette bande soit suffisante, mais aussi que cette mesure concerne l’ensemble de nos points d’eau, même les plus petits.

Pesticides : l'alerte sur nos cours d'eau

92 % des cours d'eau surveillés en 2013 contenaient des pesticides1. Vous trouvez le constat alarmant ? La situation risque malheureusement de s'aggraver à cause d'un arrêté ministériel fraîchement adopté.

Glyphosate : vous en reprendrez bien pour 5 ans ?

Une décision mitigée pour une réautorisation polémique

France Nature Environnement salue la position de la France au cours des âpres négociations sur la sortie du glyphosate. Malheureusement, et malgré la forte mobilisation de la société civile, le Gouvernement n’a pas réussi convaincre les 18 Etats membres qui ont voté pour le texte de la Commission européenne : une réautorisation du glyphosate pour 5 ans.

Pages