agriculture

En quelques clics, agissez contre la déforestation !

Pourquoi votre mobilisation est-elle importante ?

Sans le vouloir et, souvent sans le savoir, nous sommes tous un peu responsables de la déforestation. Comment ? Par le biais de notre consommation.

Huile de palme : action en justice des associations environnementales contre la raffinerie de Total

Jusqu’à 550 000 tonnes d’huile de palme et de dérivés pourront être importées chaque année par Total pour produire du carburant à La Mède, soit une augmentation de 64% des importations françaises d’huile de palme. Avec de tels volumes, des dizaines de milliers d’hectares de forêts tropicales pourraient être détruits, avec des conséquences dramatiques sur le climat et la biodiversité.

Réforme de la PAC : nos douze priorités

Nos douze priorités pour une politique agricole et alimentaire commune dès 2021

Pour une autre PAC a résumé ses propositions pour la réforme de la PAC en 12 priorités, consistant chacune en un objectif général relégitimant cette politique pour les citoyen·ne·s européen·ne·s et en sa transcription dans une mesure concrète pour la future PAC :

L'Assemblée Nationale arrose de pesticides la loi alimentation

De bien petites avancées qui ne compensent pas les grands échecs

Étiquetage environnemental : merci pour cette victoire !

Samedi 26 mai, vers 17h, les députés ont répondu à notre appel, à votre appel. En effet, l'amendement déposé par la députée de la Somme Barbara Pompili (La République En Marche) et une quarantaine de députés a été adopté.

Il exige qu'à partir du 1er janvier 2023, un étiquetage soit mis en place afin d'informer le consommateur sur :

Etiquetage : demandez à vos députés clarté et transparence sur nos aliments

70 % des Français1 sont prêts à modifier leur consommation alimentaire pour des produits plus responsables pourtant, c’est le dilemme dans les rayons. Le consommateur est face à une jungle bien obscure de labels, appellations et allégations sur les produits alimentaires. « Sans résidu de pesticides », « label rouge », « bleu blanc cœur », « produit de nos montagnes » : certains sont gages de qualité, d'autres de simples logos marketés et peu de citoyens disposent d'un doctorat en la matière pour s’y retrouver.

Régime (trop) draconien pour les ambitions du projet de loi agriculture et alimentation

Après près  de  10  mois  de  travaux, il  est  difficile de  retrouver  l’ambition  annoncée  des  États Généraux de l'Alimentation dans les processus en cours. Au-delà de l’enjeu de lisibilité des mesures, amoindrie par le morcellement des dispositifs, la batterie de propositions n’est pas à la hauteur des conclusions des ateliers des États Généraux de l'Alimentation et des attentes des citoyens.

Pesticides : tops et flops de ce mois d'avril

Les tops pour la biodiversité et la santé publique

Du côté de la France

Loi alimentation : des avancées environnementales à confirmer et à approfondir

Le moment est venu pour les députés de faire entendre la voix des citoyens qu’ils représentent et de prendre en considération les recommandations issues des Etats Généraux de l’Alimentation qui avaient été largement ignorées dans le texte présenté par le gouvernement. Les députés de la commission du développement durable ont commencé ce travail en adoptant 99 amendements, dont :

Pages