agriculture

Etats Généraux de l'Alimentation : Aides à l'agriculture biologique, le gouvernement à l'heure des choix

Lors du Conseil Supérieur d'Orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire (CSO) qui se tiendra jeudi après-midi, le ministre de l'Agriculture et de l’Alimentation va rendre un arbitrage sur le transfert d'une partie du budget du 1er pilier vers le 2nd pilier, à l'occasion de la révision à mi-parcours de la programmation de la Politique Agricole Commune (PAC) 2014-2020. Il pourrait annoncer la fin du co-financement national pour l’aide au maintien en agriculture biologique.

Un été à court d'eau : cessons les dérogations !

Seuils critiques : des limites infranchissables franchies

5 choses à retenir du lancement des États Généraux de l’alimentation

C'est quoi les États Généraux de l’Alimentation ?

Laissez-nous votre contact afin d'être tenu informé des États généraux de l'Alimentation et recevoir nos positions pour participer à la consultation publique.

Week-end festif à Notre-Dame-des-Landes : de nos terres à la Terre

Les 8 et 9 juillet, rendez-vous à Notre-Dame-des-Landes pour participer à « De nos terres à la Terre », un rassemblement festif et fédérateur des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

L'environnement mérite une place à la table des États généraux de l'Alimentation

Monsieur le Président de la République,

Vous avez souhaité organiser, dès votre entrée en fonction, des Etats Généraux de l’Alimentation. Nous sommes très satisfaits de ce choix : les dimensions culturelle, économique, sanitaire et environnementale de l’alimentation justifient bien un large débat public.

#LoinDesPesticides : votre mobilisation a payé !

En 4 jours, vous avez envoyé plus de 1 300 mails aux eurodéputés et votre mobilisation a payé ! Comme nous les appelions à le faire, les eurodéputés viennent en effet de voter l'interdiction des épandages de pesticides sur les surfaces d'intérêt écologique. Ces surfaces agricoles (haies, arbres, bandes fleuries, cultures fixatrices d’azote…) possèdent un statut particulier car elles s'avèrent précieuses pour la faune et la flore.

Arrêter le déclin de l’aquaculture française grâce à un modèle plus durable et plus transparent

L’aquaculture mondiale est en plein essor. En effet, depuis 2015, la production globale a dépassé en volume celle de la pêche. Pourtant, en France, 86% des protéines aquatiques sont importées, ce qui représente un déficit commercial de 3,7 milliards d’euros. Pour inverser cette tendance, le CESE propose de se tourner rapidement vers une stratégie clairement inspirée par l’approche écosystémique.

Pages