biodiversite

Bonne nouvelle : le gouvernement confirme la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées

France Nature Environnement soutient fortement ce projet de lâcher deux femelles qui contribuera à enrayer le déclin de la population d’ours dans les Pyrénées, dernier territoire où l’espèce est encore présente dans notre pays.

Barrage de Caussade : un projet archaïque et surdimensionné

Nouveau passage en force pour un projet de barrage illégal et destructeur

Après le drame de Sivens, l’Etat avait déclaré que tout nouveau projet de barrage ou de retenue d’eau devait s’inscrire au sein d’un projet de territoire, soit être co-construit avec l’ensemble des acteurs concernés, pour que les projets autorisés répondent réellement à l’intérêt général.

Grand Contournement Ouest de Strasbourg : la société civile apporte son soutien aux opposants

Depuis le démarrage des travaux préparatoires à l’éventuelle réalisation du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), hyper-mécanisés et militarisés, l’État donne aussi à voir le spectacle suivant : la doyenne d’un village, des élu.e.s locaux, une députée française, des eurodéputé.e.s et des citoyen.ne.s se sont fait gazer, et des arbres centenaires et des espaces forestiers ont été abattus sans respect des prescriptions en la matière et sans attendre

Loi alimentation : y aura-t-il un sursaut environnemental à l’Assemblée ?

Un premier texte au rabais

Une loi pour une alimentation saine et durable, voilà ce qui était prévu à la sortie des Etats généraux de l'alimentation. Le texte présenté avant l’été réduisait l’ambition environnementale au minimum sans être rassurant sur la question du revenu des agriculteurs. Refus de réglementer l’épandage de pesticides à proximité des habitations, ou encore de mettre en place un étiquetage des modes de production, des pesticides ou des OGM dans l’alimentation… les consommateurs et citoyens ont été les grands perdants de ce premier travail.

Nous voulons des coquelicots : tous mobilisés pour la sortie des pesticides

Les pancartes les plus sympas vues aux marches pour le climat

Paris : parce que c'est notre planèèèèttteee

Les équipes de France Nature Environnement et de France Nature Environnement Ile de France étaient très fières de leurs pancartes. Mais les parisiens et parisiennes qui ont fait preuve d'humour, nous en avons croisé beaucoup.

Montagne d’or en Guyane : le débat public soulève les impossibilités du projet

Manque d’évaluation environnementale précise

575 ha de forêt amazonienne primaire disparaîtraient pour l'aménagement des infrastructures de la mine industrielle, de la piste et de la ligne électrique. Pas moins de 2000 espèces, dont 127 espèces protégées, vont voir leur habitat détruit ou perturbé.

Demandez l’arrêt du piégeage des petits oiseaux pour les « chasses traditionnelles »

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces oiseaux ?

Plusieurs espèces concernées par ces chasses traditionnelles sont des espèces menacées : l’alouette des champs et le vanneau huppé sont classés sur la liste rouge française, en raison du déclin continu de leurs effectifs depuis plusieurs années.

L'usage de pesticides en agriculture a augmenté de 12,4 %

Constat d’inefficacité des politiques : des millions dépensés et la nature ne s’est jamais aussi mal portée

L’urgence est là. Les conséquences d’une utilisation massive des pesticides sont bel et bien identifiées, les indicateurs sont tous au rouge : impact de plus en plus avéré sur la santé des consommateurs et des agriculteurs, déclin de la biodiversité[1], dégradation des écosystèmes, pollution de l’eau[2] et de l’air, etc. Pourtant, l’utilisation de pesticides continue d’augmenter.

Demandez un moratoire de cinq ans sur la chasse de deux oiseaux menacés

Courlis cendré crédit David Hackel

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces deux oiseaux ?

Le courlis cendré et la barge à queue noire sont menacés au niveau mondial : ils sont classés sur la Liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, indicateur largement reconnu au plan scientifique qui évalue le risque d’extinction des espèces à court et moyen terme. Ces oiseaux sont encore plus menacés au niveau national puisque la Liste rouge française les a classés comme « vulnérables ».

Pages