biodiversite

Les éléphants pleurent Pierre Pfeffer

Le monde scientifique et le milieu naturaliste sont en deuil après la disparition ce 29 décembre 2016 de Pierre Pfeffer, pionnier de la connaissance et de la protection de la nature en France et à l’international.

Notre fédération tient à lui rendre un vibrant hommage, lui qui fut pendant plus d’un demi-siècle à la fois un brillant chercheur au Centre national de la recherche scientifique et un naturaliste engagé dans la protection des espèces et des espaces menacés.

La biodiversité a enfin son Agence

La loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages avait posé les bases de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) : champ de compétences, missions, modalités d’organisation et de fonctionnement.

Sauvons la terre, littéralement !

[Lettre du Hérisson 264] Usines et mines fermées, décharges abandonnées : la France compterait près de 100 000 hectares de friches industrielles aux abords des villes, soit plus de dix fois la superficie de Paris. Entamée dans les années 70, cette désindustrialisation massive et subie n’a pas été encadrée et de nombreuses entreprises ont mis la clé sous la porte en laissant derrière elles des sols pollués, les quelques textes juridiques étant arrivés trop tard, élaborés en réaction à des scandales sanitaires.

Espèces exotiques envahissantes : les échappées

Le tamia de Sibérie, inscrit sur la liste des espèces exotiques envahissantes Andrew Berezovsky - fotolia.com

[Lettre du Hérisson 264] Des premières migrations des hommes du Néolithique à la mondialisation des échanges d’aujourd’hui, l’homme a emporté volontairement et involontairement des plantes et des animaux. Parfois pour le meilleur, comme avec la pomme de terre, rapportée de Colombie par les conquistadors, qui sauvera des millions d’Européens de la famine.

Notre-Dame-des-Landes : les derniers rebondissements

manifestation "Chant des bâtons" du 8 octobre 2016, Xavier Métay

[Lettre du Hérisson 264] Début novembre, la rapporteure publique de la cour administrative d’appel de Nantes recommande l’annulation des autorisations environnementales (dérogations loi sur l’eau et espèces protégées) qui permettent le lancement des travaux. Selon elle, en n’étudiant pas sérieusement les alternatives à un nouvel aéroport, les porteurs de projet ne respectent pas le principe « éviter, réduire, compenser ».

Alexandre Gannier, l'instinct du chercheur

Alexandre Gannier, président du GREC

Sous le soleil de décembre, Alexandre et Odile Gannier quittent Antibes, leur port d’attache, avec l’espoir de revoir les dauphins bleus et blancs. Après deux heures de route vers le large, la chance sourit aux navigateurs : ils aperçoivent des ailerons à 500 m à l’Est. Quelques heures plus tard, Alexandre consigne ses observations sur son ordinateur. « C’est le groupe local. Nous allons tout doucement, mais ils restent quand même 5 minutes à nous tenir compagnie. Les dauphins font quelques sauts dans un sous-groupe ou l’autre.

En 2017, partons sur de bonnes bases, protégeons les sols

En 2017, partons sur de bonnes bases, protégeons les sols

Pour partir sur de bonnes bases, demandons une protection juridique des sols sur lappeldusol.fr/

Aires protégées : halte aux idées reçues !

Des contre-vérités à la vie dure !

Trame verte et bleue : analyse par région de son application

Trame Verte et Bleue (TVB) : les analyses de FNE

Érosion des sols à Mayotte : sensibiliser, le premier pas du changement

Les Naturalistes de Mayotte sensibilisent une classe de 4ème à l'érosion des sols

L ‘érosion des sols met en péril l’agriculture et le lagon

Pages