climat

Parc éolien en mer de Calvados

Le projet se compose de 75 éoliennes en mer d’une capacité unitaire de 6 MW* pour une puissance totale de 450 MW*. Les éoliennes seront localisées à plus de 10 km des côtes du Bessin, sur une surface globale de 50 km². 2015 : enquête publique Mise en service progressive à partir de 2018.

Parc éolien en mer de Fécamp

Le projet se compose de 83 éoliennes en mer d’une capacité unitaire de 6 MW* pour une puissance totale de 498 MW*. Les éoliennes seront localisées entre 13 et 22 km au large de Fécamp, sur une surface globale de 67 km². La production envisagée équivaut à couvrir la consommation électrique moyenne de plus de 770 000 habitants, soit l’équivalent de plus de 60% des habitants de Seine-Maritime. Date de mise en service : 2018 Actions des associations : Participer aux différentes phases de concertation, entre autres, avec une action déterminante et reconnue

Carte OuVerte : répertoire pour réduire notre empreinte écologique

Carte-OuVerte répertorie sur le Pays de Rennes et de Vitré, à l’aide d’icônes thématiques, des initiatives permettant de réduire notre empreinte écologique (c'est à dire la surface de Terre nécessaire à satisfaire nos besoins et à assimiler nos déchets).

Projet de circuit automobile sur le site des Tourneix

Projet de réaménagement d'un circuit principalement en terre (juste une petite partie bitumée) situé au Nord-Ouest de la Commune de ST Maur (36) Est prévue une piste d'asphalte de 3 km permettant des courses de 35 voitures ainsi que des pistes en terre permettant l'activité de rallye-cross.

Construction du tronçon ouest du périphérique du Grand Lyon

Le TOP n'est plus, bienvenue à l'Anneau des Sciences. Le tronçon ouest du périphérique a été rebaptisé ainsi car il reliera à terme tous les pôles scientifiques, de recherches et universitaires de Lyon et bouclera le périphérique de l'agglomération. Deux objectifs majeurs pour ce gigantesque projet : réparer l'erreur historique de l'autoroute en ville en requalifiant l'axe A6/A7 et améliorer l'accès aux transports en commun et leurs performances.

Grand Stade de Rugby

Le projet de stade s’inscrit dans le périmètre d’une ZAC de 151 ha avec une projection de 320.000 m² de surfaces construites à l’horizon 2027 dont 15 ha pour la Fédération Française de Rugby. Conçu comme une aréna de 82000 places, le stade accueillera des matchs de rugby ainsi que d'autres compétitions sportives et des spectacles. Le coût du stade est estimé à 600 millions d'euros. Le projet est porté par la FFR, le Département de l'Essonne, la Communauté d'Agglomération d'Evry Centre Essonne et les communes de Bondoufle et de Ris-Orangis.

Préservation et régénération de la Hêtraie du Ciron

Cette hêtraie n'avait pas été prise en compte. Non reconnue dans le DOCOB du site Natura 2000 de la vallée du Ciron, comme habitat d'intérêt communautaire, la hêtraie du Ciron est pourtant un habitat extraordinaire du site. Ces hêtres sont présents sur les berges du Ciron depuis au moins 40 000 ans et se sont adaptés à toutes les modifications climatiques depuis lors. Essentiellement localisés en ripisylve dans les Gorges, ils ont parfois les pieds dans l'eau mais on les retrouve également dans de s milieux plus secs, déconnectés du cours d'eau, en milieu ouvert.

Parc éolien de La Limouzinière

La forte acceptation sociale et environnementale de l’éolien au Danemark n’est pas sans lien avec le montage financier des projets où les citoyens peuvent détenir jusqu’à 20% du capital. En France, la réglementation et les procédures administratives ne favorisent pas la production et la gestion d’énergie renouvelable par les citoyens et les acteurs des territoires.

Éolien citoyen, projet « Energie Partagée »

La forte acceptation sociale et environnementale de l’éolien au Danemark n’est pas sans lien avec le montage financier des projets où les citoyens peuvent détenir jusqu’à 20% du capital. En France, la réglementation et les procédures administratives ne favorisent pas la production et la gestion d’énergie renouvelable par les citoyens et les acteurs des territoires.

Aéroport de Notre Dame des Landes

Né en 1967, le projet d’aéroport du Grand Ouest – Notre-Dame-des-Landes est en passe de voir le jour au nord de Nantes. Le tracé menace une zone de bocage et plusieurs zones humides et agricoles et met donc en danger la biodiversité et la production agricole dans la région nantaise. D’autre part, d’importants fonds publics seraient gaspillés pour créer ce nouvel aéroport surdimensionné.

Pages