eau

Concours photo : 1, 2, 3... votez pour votre cliché préféré !

Bravo ! Les clichés reçus à l'occasion du concours photo "Pas de ville sans eau" organisé par France Nature Environnement avec le soutien de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne sont tout autant poétiques que créatifs. Lequel obtiendra le prix du public ? À vous de voter !

Jusqu'au 26 août, choisissez parmi la pré-sélection des 7 clichés ci-dessous la photographie gagnante : l'auteur gagnera un week-end nature pour deux personnes. Les résultats seront annoncés durant la dernière semaine d'août.

La Fête des mares démarre (et elle est plus sympa que notre jeu de mot)

Depuis le début du XXe siècle, le nombre de mares a diminué de près de 90%. En cause, les assèchements artificiels récurrents des zones humides, les remblais naturels par manque d’entretien, etc. Les mares possèdent pourtant de formidables atouts : elles permettent par exemple à diverses espèces végétales et animales de prospérer, d’éviter les phénomènes d’érosion des sols, de filtrer les eaux polluées… Autant de raisons qui ne peuvent que vous donner l’envie de les découvrir !

Lettre Eau n°79 : Entre eau douce et eau salée, une ressource à préserver

À la une de notre Lettre eau n°79 " Entre eau douce et eau salée, une ressource à préserver " : la gestion des milieux à l'interface entre eau douce et eau salée, milieux uniques et fragiles, d'autant plus dans un contexte de changement climatique.

Participez au concours photo : pas de ville sans eau !

Utilisée pour divers usages, l'eau est à la fois vitale et parfois source de risques. La forte urbanisation, l’imperméabilisation des sols, la destruction des milieux naturels aggravent les phénomènes d’inondations ; mais sa présence rafraîchissante est appréciée en période de forte chaleur. Il est temps de s’adapter, ou de se réadapter, à la disponibilité de cette ressource, et de prendre conscience des nombreux services que nous rendent les milieux naturels, humides et aquatiques, en secteur urbain.

Les fichiers doivent peser moins de 8 Mo.
Extensions autorisées : jpg jpeg tif.
Les fichiers doivent peser moins de 8 Mo.
Extensions autorisées : jpg jpeg tif.
Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : gif jpg jpeg png.

Nestlé Waters assèche les nappes de Vittel sur fond de conflit d'intérêt

Epuiser une nappe phréatique pour vendre de l’eau en bouteille : scandale social et environnemental

Eau détournée au profit de l'irrigation : la compagnie d'aménagement des côteaux de Gascogne condamnée

Régnant sur la politique de l’eau dans le grand Sud-Ouest, la compagnie multiplie les grands barrages à forts impacts environnementaux cloisonnant les rivières. C’est elle qui, à la fois, projette, construit et exploite les barrages. La délinquance environnementale de cette société au fonctionnement opaque est désormais solidement établie par le juge pénal de Toulouse, saisi de l’affaire par France Nature Environnement et sa fédération régionale.

Un état de catastrophe pas si naturelle que ça

Des phénomènes naturels aux dégâts dus à notre gestion du territoire

L’inondation est la première cause de déclaration d’état de catastrophe naturelle en France : près de la moitié des communes françaises sont concernées par ce risque. Si la pluie et les crues sont des phénomènes naturels, le fait qu’ils génèrent de telles inondations et de tels dégâts est dû pour l’essentiel à notre façon d’aménager le territoire.

Les zones humides, véritables alliées face aux crues

Lutter contre les inondations grâce aux zones humides

Pages