eau

Un état de catastrophe pas si naturelle que ça

Des phénomènes naturels aux dégâts dus à notre gestion du territoire

L’inondation est la première cause de déclaration d’état de catastrophe naturelle en France : près de la moitié des communes françaises sont concernées par ce risque. Si la pluie et les crues sont des phénomènes naturels, le fait qu’ils génèrent de telles inondations et de tels dégâts est dû pour l’essentiel à notre façon d’aménager le territoire.

Les zones humides, véritables alliées face aux crues

Lutter contre les inondations grâce aux zones humides

Embarquez pour la journée mondiale des zones humides

Aires de rencontres entre l'eau et la terre, les zones humides regorgent de bienfaits. Elles sont malheureusement encore trop souvent considérées comme inutiles ou nuisibles. Pourtant, elles possèdent de sérieux atouts à la campagne comme à la ville : elles peuvent ainsi lutter contre la pollution de l’eau, contre les inondations, être de précieuses alliées contre les canicules et les sécheresses, aider les citadins à se sentir mieux dans leurs villes et être de véritables leviers économiques.

Embarquez pour la Journée Mondiale des Zones Humides

Aires de rencontres entre l'eau et la terre, les zones humides regorgent de bienfaits. Elles sont malheureusement encore trop souvent considérées comme inutiles ou nuisibles. Pourtant, elles possèdent de sérieux atouts à la campagne comme à la ville : elles peuvent ainsi lutter contre la pollution de l’eau, contre les inondations, être de précieuses alliées contre les canicules et les sécheresses, aider les citadins à se sentir mieux dans leurs villes et être de véritables leviers économiques.

Lettre Eau n°78 : Entre inondations et épisodes de sécheresse : anticiper et s'adapter

À la une de notre Lettre eau n°78 " Entre inondations et épisodes de sécheresse : anticiper et s'adapter " : les aspects à la fois scientifiques, politiques et sociaux des phénomènes d’inondations et de sécheresse, pour mieux comprendre ces phénomènes et prendre conscience du rôle que nous avons à jouer, pour nous permettre d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Intimidations des agents de l’AFB : le droit de l’environnement finalement respecté

insigne

Les agents de l’AFB veillent sur le terrain au respect de la règlementation qui concerne les milieux aquatiques et participent aussi au contrôle des usages de la ressource en eau. Ils sont garants du respect de la loi sur le terrain où ils sont souvent bien seuls, et du respect du principe pollueur-payeur. Mais visiblement, certains usagers se considéraient au-dessus des lois dans ce département de l’Allier.

Pesticides dans les cours d’eau : la situation s’aggrave

Protection des points d’eau : l’enjeu des cartes

Pour faire face à la contamination généralisée de nos cours d’eau, un arrêté ministériel[1] imposait depuis 2006 des zones de non traitement (ZNT) : des aires en bordure des points d’eau, sur lesquelles il est interdit d’épandre des pesticides. Cette mesure a fait ses preuves pour limiter la pollution, à condition que la largeur de cette bande soit suffisante, mais aussi que cette mesure concerne l’ensemble de nos points d’eau, même les plus petits.

La Lettre Eau

Devenez un don'acteur, faites un DON pour que l'eau reste vive en cliquant ICI

Lettre Eau n°78

Entre inondations et épisodes de sécheresse : anticiper et s'adapter - Téléchargez la lettre Eau n°78

Pesticides : l'alerte sur nos cours d'eau

92 % des cours d'eau surveillés en 2013 contenaient des pesticides1. Vous trouvez le constat alarmant ? La situation risque malheureusement de s'aggraver à cause d'un arrêté ministériel fraîchement adopté.

Pages