eau

Caussade : le risque de la sécurité, l'impossible régularisation

D'abord les travaux ont été effectués en toute illégalité durant des mois. Ensuite les responsables agricoles locaux n'ont cessé de défier l'Etat, et refusent de se conformer à l'arrêté préfectoral exigeant la suppression de l’ouvrage qui leur a été notifié le 3 mai dernier.

Enfin aujourd'hui, des informations circulent, faisant état de l’idée d’acheminer de l'eau depuis le Lot, car le barrage ne se remplit pas. Ce risque avait été souligné depuis le début par les experts puis les associations.

Concours photo 2019 : zoom sur les cours d'eau

crédit  Donovan HENEMAN - Miroir d'eau, à proximité du château des Ducs de Bretagne

Nos cours d’eau sont source de bien-être, ils accueillent des myriades d’espèces animales et végétales, et nous rendent également de nombreux services pour lutter contre les effets du changement climatique. Lorsqu’ils s’écoulent librement, ils atténuent les phénomènes d’inondations, de sécheresse, de canicules. Il est temps de prendre conscience de l’importance de ces milieux dans nos vies et de les laisser jouer leur rôle naturel de régulateur de l’eau. Les cours d’eau nous protègent naturellement, prenons soin d’eux !

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : gif jpg jpeg png.
Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : gif jpg jpeg png.
Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : gif jpg jpeg png.
Souhaitez-vous être inscrit aux nouvelles en lien avec ce concours et recevoir une fois par mois la newsletter de France Nature Environnement ? Vous pourrez vous désinscrire à tout moment de notre liste de diffusion.

Pollution incessante dans l’Isère : une filiale de Lactalis enfin condamnée

Lactalis fait des économies sur le dos de l’environnement

On aurait pu croire que le rachat de l’Etoile du Vercors par un grand groupe ayant pignon sur rue en 2011 allait conduire rapidement à l’assainissement des effluents de cette fromagerie. Il n’en a rien été : loin de se soumettre aux différentes injonctions de l’administration à régulariser sa situation, Lactalis les a au contraire déférées devant le tribunal administratif de Grenoble. Le premier groupe mondial laitier n’a, en parallèle, pris aucune mesure pour limiter la pollution de l’Isère.

Barrage de Caussade : l'illégalité du projet confirmée, cap sur un partage juste de l'eau

Un projet qui ne tient pas sur le plan juridique

Nouvel épisode dans le désolant feuilleton du barrage de Caussade : il donne, pour la 5ème fois, raison à France Nature Environnement et sa fédération régionale, la SEPANSO. En effet, par sa décision du 28 mars portant sur le fond de l'affaire, le tribunal administratif de Bordeaux confirme le bien-fondé du retrait par la Préfète de l'arrêté autorisant la retenue de Caussade. Après avoir étudié l’ensemble du dossier, la justice confirme donc que le projet est bel et bien illégal.

Nos publications sur l'eau

Nos dossiers

Dossier "Restauration de la continuité écologique des cours d’eau et des milieux aquatiques : Idées reçues et préjugés"

Pour faire comprendre en quoi la restauration de la continuité des cours d’eau n’est pas une entreprise scélérate, ce dossier a pour objectif de revisiter les affirmations péremptoires les plus fréquemment émises par des acteurs contestant le bien-fondé d’un retour à des rivières vivantes.

Accaparement de l’eau de Vittel par Nestlé : 6 associations en appellent au préfet

Le préfet a le devoir et la responsabilité de mettre un terme à cette surexploitation

Dans un courrier envoyé hier, France Nature Environnement, Lorraine Nature Environnement, Vosges Nature Environnement, l’ASVPP, l’UFC Que Choisir Vosges et Oiseaux Nature exigent du préfet des Vosges l’abrogation des arrêtés octroyés à Nestlé autorisant le prélèvement de 1 000 000 de m3 d’eau par an (soit 1 milliard de litres d’eau) dans la nappe de Vittel-Contrexéville-Bulgneville[1] pour l’exportation de bouteilles d’eau.

Pages