eau

Continuité écologique des cours d’eau : vive la libre circulation !

saumon qui remonte la rivière

La continuité écologique des cours d’eau, c’est quoi ?

Journée d'échanges sur les déchets aquatiques

Cette journée sera l'occasion d'appréhender le problème des déchets aquatiques, de comprendre comment l’ensemble des acteurs peut lutter contre ce fléau, et d'identifier les actions associatives à mener sur son territoire pour contribuer à l’enrayement de cette problématique.

Elle aura lieu dans le cadre de la Journée internationale d'action pour les rivières, que nous élargissons à la thématique des déchets aquatiques.

Mobilisation pour l'abandon du projet d'aéroport

1200 hectares de zones humides et de bocages promis à la destruction. Des documents et études justificatives manquants, incomplets ou dissimulés. Des dépenses pharaoniques payées par le contribuable. Une contradiction flagrante avec les engagements de la COP21. Des recours juridiques encore en attente.

Comment les zones humides contribuent à dépolluer les milieux aquatiques ?

Photo de Zone humide

Nitrates, pesticides, phosphates… ces milieux aquatiques qui débordent de pollutions

Certaines pratiques agricoles, industrielles ou encore touristiques deviennent trop souvent sources de pollutions pour nos mieux aquatiques. Ainsi, 90 % des rivières en France sont contaminées par les pesticides, et 90 % de ces pesticides proviennent de l’agriculture, ce qui représente environ 80 000 tonnes par an. Et les rivières acheminent chaque année jusqu’à la mer 570 000 tonnes d’azote excédentaires.

Journée Mondiale des Zones Humides

L'ensemble des animations proposées dans le cadre de la Journée Mondiale des Zones Humides peuvent être consultées sur le site officiel de l'opération.

Politique de l'eau

PUBLICATIONS DE FNE SUR LA POLITIQUE DE L'EAU
 

Renouvellement des concessions hydroélectriques : Une sélection à la tête du client

crédit photo : bulbocode909

Ce bon état est pourtant largement conditionné par la morphologie des cours d’eau (ou l’hydromorphologie), façonnée par le transport et le dépôt de sédiments. Or, compte tenu de leur état actuel, et en particulier de leur dégradation morphologique et de la perturbation de leurs débits, il apparait nécessaire de préserver les rares cours d’eau encore en état et d’essayer de restaurer ceux, nombreux, déjà impactés.

Un an après, retour sur les origines du drame

<br />
<p align="justify"><strong>Un protocole d'accord sign&eacute; en catimini &agrave; la demande de la profession agricole...</strong></p>

Pages