foret

Les entreprises françaises, complices des feux en Amazonie

L’Amazonie est en feu, mais l’aggravation de la déforestation de l’Amazonie n’est pas récente : dès l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, les Indiens du Brésil et les défenseurs de l’environnement ont vainement lancé l’alerte. Au mois de juin, la déforestation avait augmenté de 88% par rapport aux données de l’an passé. Désormais, elle aurait quasiment été multipliée par quatre.

GIEC : L’agriculture, en partie responsable du problème climatique, peut aussi être la solution

« C’est seulement depuis 60 ans que l’agriculture est dépendante de la chimie pétrolière, nous pouvons et devons refermer cette parenthèse de l’agriculture chimique et intensive. Nous devons rapidement retrouver les fondamentaux de l’agronomie, comme la couverture des sols tout au long de l’année ou encore la diversification de nos productions sur un même sol, sur la durée, en incluant des légumineuses », réagit Cécile Claveirole, responsable des questions agricoles à France Nature Environnement.

Huile de palme dans les carburants : M. le Premier ministre, ne cédez pas aux lobbying de Total

Dans 6 mois, l’huile de palme doit être exclue de la liste des agrocarburants. Mais plutôt que de revoir son projet de bioraffinerie à la Mède, Total s’est mis en tête de changer la loi. En septembre 2019, le Parlement examinera le projet de loi de finances 2020 : 23 associations et ONGs écrivent au Premier Ministre pour lui demander de respecter le vote des députés et de placer Total face à ses responsabilités. Ce n’est pas la loi qu’il faut modifier, c’est le projet de bioraffinerie qu’il faut revoir.

Total à La Mède : un scandale sanitaire se rajouterait-il au non-sens écologique ?

Une phase de démarrage marquée par des fumées noires

La présence de fumées noires émanant depuis plusieurs jours de la torchère de Total la Mède témoigne du démarrage de l’usine d’agrocarburants. Face à cette phase de démarrage déjà très longue et devant le risque de prolongation, France Nature Environnement s’inquiète des conséquences sanitaires potentielles sur les citoyens et demande aux services de l’Etat de contrôler strictement ce processus.

Classement : quelles marques de chocolat s'engagent contre la déforestation ?

La culture de cacao, 3ème cause de déforestation au monde

Soja et déforestation : interpellation des entreprises françaises de la grande distribution

Il y a un an, nos associations interpellaient Auchan, Bigard, Carrefour, Casino, Cooperl, LDC, Lactalis, Sodexo, Système U et onze autres entreprises du secteur agro-alimentaire et de la grande distribution afin de les alerter sur la déforestation massive causée par la culture du soja dans plusieurs régions d’Amérique Latine, et sur la présence possible de ce soja dans leur chaîne d’approvisionnement.

PQ, chaises, papiers... savez-vous retrouver les forêts qui se cachent chez vous ?

 

 

Lire aussi

Forêt : abattons 10 idées reçues

En mars, c'est le Mois des Forêts

Les forêts sont des milieux extrêmement riches et aux pouvoirs surprenants : elles sont capables de réguler l’effet de serre en stockant le carbone atmosphérique, et de produire l’oxygène nécessaire à notre survie grâce à la photosynthèse.

Mais elles sont malheureusement fortement impactées par les activités humaines. L’agriculture intensive et l’urbanisation croissante provoque une déforestation accrue, qui touche notamment les dernières forêts primaires du globe, abritant une biodiversité inégalable.

Déforestation liée au chocolat : vous avez fait bouger les choses, merci !

Déforestation liée au chocolat : pourquoi avoir interpellé Système U ?

Nous espérons que vous n'avez pas manqué notre dossier sur le sujet. Si c'est le cas, voici un petit résumé de la situation.

Le cacao est la principale cause de déforestation en Afrique de l’Ouest, région qui concentre les trois quarts de la production mondiale.

Pages