predateurs

Le lynx en danger : combien d’abattages illégaux faut-il pour que l'Etat réagisse ?

Le 16 janvier dernier, l’Office français de la biodiversité du Haut-Rhin a découvert le cadavre d’un lynx mâle adulte à Fellering dans le Haut-Rhin. L’autopsie a révélé que l’animal a été tué par une arme à feu. Ce délit pénal vient porter un coup dur au lynx, espèce protégée dont la population vosgienne est au bord de l’extinction.

Tir d'un lynx dans le Jura : les associations saisissent le Procureur de la République

Le 6 février 2020, un collectif d’associations a décidé d’écrire un courrier au Procureur de la République de Lons le Saunier concernant l’affaire des ossements d’animaux découverts par des spéléologues dans le gouffre du Prévalot à Fontenu le 13 novembre 2019. Parmi les nombreux ossements retrouvés, un crâne aurait été identifié comme étant celui d’un lynx et présente plusieurs blessures évoquant fortement un abattage illégal.

« Marche avec les loups », une passionnante enquête sur les traces du loup

Tirs du loup en Savoie : la justice rappelle l'Etat à la raison

La justice avait déjà donné raison aux associations en 2017

Survenant quelques jours seulement après la séquestration de représentants de l’autorité du Parc National de la Vanoise, cet arrêté autorisant la destruction de 6 loups dans trois secteurs du département (Belledonne, Maurienne et Thabor), avait été pris sans concertation avec les autres parties prenantes de ce dossier. Les associations avaient donc saisi le 25 septembre 2015, le Tribunal Administratif de Grenoble pour en demander l’annulation.

Pas de trêve pour le loup : dites non à la poursuite du renforcement des tirs du loup

Quelles sont les dispositions prévues pour le tir des loups en 2020 ?

Ours, loup, lynx : 50 ans de plaidoyer passionné en faveur des grands prédateurs

Ce retour du loup faisait suite à la reconstitution de conditions écologiques propices à sa présence. Les associations de protection de la nature, au premier rang desquelles France Nature Environnement, s’étaient mobilisées pour la mise en place des plans de chasse qui ont fait remonter les effectifs de ses proies (chevreuils, cerfs, sangliers, chamois…). L’instauration d’espaces protégés, autre revendication forte, combinée à la déprise agricole et à l’exode rural avaient par ailleurs recréé des habitats favorables au canidé.

Opposez-vous à l'augmentation des abattages indiscriminés de loups en France

Loup, crédit Charles Metz

En quoi consistent ces nouvelles dispositions ?

Ensemble, refusons l’effarouchement des ours dans les Pyrénées !

L’effarouchement, c’est quoi ?

Il s’agit d’utiliser des moyens sonores (cloches, sifflets, pétards, corne de brume, porte-voix…), visuels (torches, phares, guirlandes lumineuses…) ou olfactifs (parfums…) pour effrayer un prédateur qui voudrait attaquer un troupeau. Il est également possible de recourir à des tirs non létaux réalisés à l’aide d’une arme à feu chargée de cartouches en caoutchouc ou de cartouches à double détonation.

Bonne nouvelle : le gouvernement confirme la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées

France Nature Environnement soutient fortement ce projet de lâcher deux femelles qui contribuera à enrayer le déclin de la population d’ours dans les Pyrénées, dernier territoire où l’espèce est encore présente dans notre pays.

Dites oui au lâcher de 2 ours pour sauver l'espèce dans l'ouest des Pyrénées !

Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces lâchers ?

Afin d’enrayer le déclin de la population d’ours dans les Pyrénées, dernier territoire où l’espèce est encore présente dans notre pays, la France a engagé plusieurs programmes pour sauver l’ours en travaillant, sur la qualité des habitats par la mise en place d’une stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité, et sur les effectifs de la population d’ours en engageant en 1996, 1997 et 2006, plusieurs opérations de lâchers d’ours en provenance de Slovénie.

Pages