predateurs

Grands prédateurs

Encore 3 loups tués

Le 28 octobre 2015, un loup a été tué par un chasseur à Château-Ville-Vieille dans le Queyras dans les Hautes-Alpes par un chasseur lors d'une battue au sanglier. La veille, un autre loup avait également été abattu dans ce département à Val-des-Prés dans la Clarée.

Le 24 octobre 2015, un loup a été abattu à Gréolières dans les Alpes Maritimes. Un loup avait déjà été abattu le 26 juin dernier dans cette commune. Il s'agit du 5ème loup abattu dans ce département.

16 loups ont été abattus sur les 36 autorisés dont 10 depuis le 1er octobre.

Valais : un lynx meurt pris au piège dans un filet

À Ardon dans le canton valais, un lynx a été retrouvé mort le 21 octobre 2015 piégé dans le filet de protection d'un troupeau de moutons. Alors que le félin venait d'attraper un mouton, il s'est retrouvé prisonnier du filet de protection et est mort.

Le cliché est assez surprenant. Il laisse croire à une attaque photographiée sur le fait. En fait, les protagonistes sont bel et bien figés.

Encore un loup tué dans les Hautes-Alpes

Par un arrêté du 18 août 2015, le préfet autorisait la destruction de 2 loups dans ce secteur du département.

En tout, le prélèvement de 6 loups est autorisé jusqu'au 10 janvier 2016 dans les Hautes-Alpes.

Il s'agit du 13ème loup abattu dans le cadre du plafond maximal de prélèvement.

Après les bouquetins, le juge laisse prélever six loups en Savoie

Le juge des référés du Tribunal Administratif de Grenoble a donc rejeté la requête engagée en urgence par nos associations contre l'arrêté du Préfet de la Savoie du 10 septembre 2015. Rappelons que cet arrêté fait suite à une action violente d'éleveurs ayant séquestré le Président, le Directeur et un agent du Parc National de la Vanoise. Ce texte autorise le prélèvement de six loups dans les zones de Belledonne, Thabor et Maurienne pour une durée de six mois. Deux loups ont déjà été abattus ce week-end en Maurienne.

Quatre loups abattus en un week-end

Dans les Alpes-Maritimes, un loup a été blessé le 18 octobre par un chasseur à Bezaudun. Bien que le cadavre n'ait pu être retrouvé, l'animal est bel et bien décompté du plafond maximal autorisé. Le même jour, un autre loup, âgé de 2 à 3 ans a été abattu à Beuil.

Tchernobyl, paradis pour la faune sauvage

Les populations de grands carnivores ne semblent pas affectées par la radioactivité présente dans la zone d'exclusion définie autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl qui a explosé le 21 avril 1986 en Ukraine, près de la frontière biélorusse.

Près de 116 000 personnes ont été évacuées d'une zone d'exclusion couvrant 4 200 km2. 

Ours : des dégâts en nette baisse

La baisse constat&eacute;e ces derni&egrave;res ann&eacute;es se confirme, et tr&egrave;s nettement pour l&rsquo;heure. <br />
<br />
On comptabilise au 31 ao&ucirc;t 2015, la perte de 79 brebis et la destruction de 4 ruches. En 2014, la perte de 135 brebis et d&rsquo;1 ruche &eacute;tait attribu&eacute;e &agrave; l&rsquo;ours. <br />
<br />

Italie : sept louveteaux dans la Lessinia

&Agrave; la mi-ao&ucirc;t 2015, les agents du parc naturel r&eacute;gional ont pu observer le couple, un m&acirc;le originaire des Balkans et une femelle d'origine italienne, accompagn&eacute; de 7 petits. L'activit&eacute; de la meute sera suivie et des recherches g&eacute;n&eacute;tiques seront conduites pour conna&icirc;tre le sexe des louveteaux. <br />
<br />

Quelques nouvelles estivales des loups en Suisse

<strong>Des naissances dans les meutes du Calanda et de la vall&eacute;e de la Morobbia</strong><br />
<br />

Pages

Faire un don