risques-industriel

Montagne d'Or : toutes nos publications

Nos cahiers d'acteurs

Dans le cadre du débat public qui se tient du 7 mars au 7 juillet 2018, France Nature Environnement et Guyane Nature Environnement ont rédigé une série de cahiers d'acteurs afin d'alerter sur les dangers du projet. Ceux-ci seront pris en compte par la commission du débat lors de la rédaction du compte rendu final.

Montagne d'Or : un débat public capital pour l'avenir de la Guyane

Un choix de société déterminant pour l’avenir de la Guyane

Le gigantisme de ce projet minier en pleine forêt amazonienne, les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la Guyane posent le grave problème du choix de développement du territoire. Soit parier sur le court terme et l'apparente facilité en misant sur l’exploitation aurifère industrielle non durable, soit proposer un développement pérenne du territoire qui préserve les particularités et les valeurs de la Guyane et sert l'ensemble de la population.

Démocratie environnementale : quelle est la méthode du gouvernement ?

Débat illégitime ?

La loi dite « Bataille » de 1991 prévoyait l’étude des différentes solutions pour gérer les déchets nucléaires. Or aucun programme pour des solutions alternatives à l’enfouissement en profondeur n’a été conduit à ce jour.

Colloque Industries : Concilier sécurité et information du public

L'évolution du contexte réglementaire avec le choc de simplification et le risque d'actes de malveillance sur les industries françaises amène à se questionner sur la nouvelle place de l'information et de la participation du public en matière industrielle.

Un sous-traitant d'ArcelorMittal soupçonné de pollution à l'acide : FNE porte plainte

Soupçon de rejet d’acide dans la nature

Début juillet 2017, un ancien salarié de sous-traitants d'ArcelorMittal-Florange, travaillant pour Suez Rv Osis Industrial Cleaning, a fait d'impressionnantes révélations. Au Républicain Lorrain, il explique avoir reçu l'ordre de déverser de l'acide dans un espace naturel, le crassier de Marspich, à Hayange (Moselle) pendant trois mois à raison de plus de vingt mètres-cubes d’acide par jour. 

Pages