sante

Étiquetage & restriction des nanomatériaux : après la discussion, place à l’action !

Nous sommes tous exposés, le plus souvent sans le savoir, à toutes sortes de nanomatériaux[1] présents dans des produits de beauté, vêtements, aliments, médicaments, détergents, etc. Or ces matériaux extrêmement petits, réactifs et très largement utilisés présentent des risques pour la santé et pour l’environnement qui suscitent des inquiétudes très fortes.

A Marseille, les géants des mers polluent toujours autant

Une pollution propre aux navires aux effets néfastes pour la santé et l’environnement

La majeure partie de la pollution de l'air des navires s’explique par la teneur en soufre des carburants. Fioul lourd, diesel marin... les carburants des navires ont une teneur en soufre jusqu'à 3 500 fois plus élevée que le diesel que nous mettons dans nos voitures ! Une fois brûlé, ce carburant rejette du dioxyde de soufre, un polluant réglementé, connu pour son impact sanitaire (maladies respiratoires, bronchites, irritations de la gorge) et environnemental (pluies acides) important.

Perturbateurs endocriniens : à Bruxelles, un vote pas la hauteur du risque pour la santé des citoyens

Les PE sont des substances synthétisées qui vont altérer notre système hormonal et donc peuvent provoquer des maladies neurodégénératives, des dérèglements de la thyroïde, des pertes de QI, des problèmes de fertilité, de l’obésité, des cancers de la prostate ou du sein…

L'environnement mérite une place à la table des États généraux de l'Alimentation

Monsieur le Président de la République,

Vous avez souhaité organiser, dès votre entrée en fonction, des Etats Généraux de l’Alimentation. Nous sommes très satisfaits de ce choix : les dimensions culturelle, économique, sanitaire et environnementale de l’alimentation justifient bien un large débat public.

Attention au pic de pollution !

Des mesures concrètes pour profiter du beau temps sans le pic de pollution qui va avec

La pollution de l’air est un problème de santé publique majeur, qui doit faire l’objet de véritables campagnes de prévention. 48 000 décès prématurés sont à déplorer en France chaque année en lien avec la pollution de l’air au particules très fines PM2,5. Mais ceci n’est pas une fatalité : des mesures simples existent pour limiter la pollution de l’air.

Etats Généraux de l’Alimentation : tous concernés par le contenu de notre assiette

Hier matin, le président de la République a réuni les ministres concernés afin d’élaborer le plan d’action des Etats généraux de l’Alimentation. Cela suit de près les annonces faites par le ministre de l’Agriculture, Jacques Mézard, ces dernières semaines dessinant des Etats généraux en deux temps : une première séquence en juillet avec les filières agricoles et alimentaires, et une deuxième à l’automne avec la société civile.

#LoinDesPesticides, la bataille continue : interpellons nos eurodéputés

Ce n'est pas bon signe mais il est encore temps de changer la donne. Le 30 mai dernier, la Commission agriculture du Parlement européen s'est exprimée contre l'interdiction des épandages de pesticides sur les surfaces d'intérêt écologique. Pourtant, cette proposition de règlement relève du bon sens.

Pollution lumineuse : 7 ans après, l’application de la loi n’a toujours pas vu le jour…

Liée à l’essor de l’électricité, la pollution lumineuse est un phénomène relativement récent, qui n’a fait qu’empirer ces dernières décennies. La nécessité de prendre en compte les impacts des émissions de lumière artificielle sur le paysage et sur l’environnement et la biodiversité est reconnue depuis le Grenelle de l’environnement. Pourtant près de dix ans plus tard, l’Etat n’a toujours pas pris les textes permettant de préciser et d’appliquer la loi.

Pages