Communiqués

Arnaud Montebourg mine le Parc Amazonien de Guyane

En Guyane française, le Ministère du Redressement Productif vient de délivrer un permis d’exploitation minière dans un secteur du Parc National interdit à l’activité minière. Nos organisations ne comprennent pas cette décision unilatérale à contre-courant et demandent une annulation de cette autorisation incohérente.

<br />
<div align="justify">Arnaud Montebourg, le Ministre du Redressement Productif, vient de signer un arr&ecirc;t&eacute; octroyant &agrave; la soci&eacute;t&eacute; mini&egrave;re REXMA un permis d&rsquo;exploitation mini&egrave;re de 10 km&sup2; &agrave; quelques encablures &agrave; peine du bourg de Sa&uuml;l, village porte du Parc Amazonien en Guyane, plus grand Parc National fran&ccedil;ais.<br />
<br />
Ce secteur &eacute;cotouristique n&rsquo;a pourtant absolument pas vocation &agrave; accueillir une mine industrielle. Le permis accord&eacute; est constitu&eacute; par la partie amont de la vall&eacute;e alluviale de la Crique Limonade, class&eacute;e en zone de libre adh&eacute;sion du Parc National. Directement en aval du permis, le bassin de la Crique Limonade bascule en zone c&oelig;ur. Ce projet, risquant de porter atteinte non seulement &agrave; l&rsquo;aire d&rsquo;adh&eacute;sion mais aussi c&oelig;ur du Parc National, illustre &agrave; nouveau les difficult&eacute;s que rencontrent les diff&eacute;rents Parcs Nationaux et qui ont &eacute;t&eacute; d&eacute;nonc&eacute;es r&eacute;cemment par nos organisations &sup1;.<br />
<br />
Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2012 le Sch&eacute;ma D&eacute;partemental d&rsquo;Orientation Mini&egrave;re (SDOM) classe l&rsquo;ensemble de la zone comme &eacute;tant interdit aux activit&eacute;s mini&egrave;res, en raison notamment de l&rsquo;importante richesse biologique du secteur.<br />
<br />
Cette d&eacute;cision unilat&eacute;rale d&rsquo;Arnaud Montebourg intervient dans un contexte local d&rsquo;opposition au projet tr&egrave;s marqu&eacute;e. Ainsi d&egrave;s 2006, pour satisfaire les int&eacute;r&ecirc;ts particuliers de l&rsquo;entreprise, le Ministre de l&rsquo;Industrie de l&rsquo;&eacute;poque avait autoris&eacute; les recherches mini&egrave;res dans ce secteur en passant outre les avis d&eacute;favorables du Maire, de la Commission D&eacute;partementale des Mines et du Pr&eacute;fet. Aujourd&rsquo;hui encore, les habitants, la municipalit&eacute;, les associations, ainsi que certaines collectivit&eacute;s et grands &eacute;lus de Guyane s&rsquo;indignent contre cette autorisation injuste.<br />
<br />
Nos organisations ne comprennent pas cette d&eacute;cision minist&eacute;rielle &agrave; contre-courant, intervenant dans une p&eacute;riode bien particuli&egrave;re de r&eacute;forme du Code Minier, de passage en consultation de la Charte du Parc Amazonien et de fragilisation des parcs nationaux. <br />
<br />
Beno&icirc;t Hartmann, porte-parole de FNE : &laquo; <em><strong>Nos organisations demandent l&rsquo;annulation du permis. On ne peut plus se permettre de d&eacute;livrer des permis qui mettent en danger le Parc National, de surcro&icirc;t, en contradiction avec le Sch&eacute;ma D&eacute;partemental d&rsquo;Orientation Mini&egrave;re</strong></em> &raquo;. <br />
<br />
&sup1; <a href="/fr/nos-dossiers/biodiversite/parcs-nationaux/ ">/fr/nos-dossiers/biodiversite/parcs-nationaux/ </a><br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/rexma_pag_.jpg">T&eacute;l&eacute;charger la premi&egrave;re carte en format PDF.</a><br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/rexma_sdom_.jpg">T&eacute;l&eacute;charger la deuxi&egrave;me carte en format PDF.</a><br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-211212.pdf">T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
</div>
<br />
<br />
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le vendredi 21 décembre 2012
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don