Communiqués

Conférence environnementale : la deuxième doit être la bonne !

Un an après la première édition, le gouvernement réunit de nouveau l’ensemble des acteurs de la conférence environnementale. A quelques jours de ce nouvel exercice de concertation, FNE revient sur une année environnementale plutôt vert pâle et fait part de ses inquiétudes quant à la volonté gouvernementale d’engager véritablement la transition écologique…

<br />
<div align="justify"><strong>L&rsquo;&eacute;nergie, quelques points de satisfaction</strong><br />
<br />
Act&eacute; lors de la premi&egrave;re conf&eacute;rence environnementale, le d&eacute;bat sur la transition &eacute;nerg&eacute;tique s&rsquo;est achev&eacute; il y a quelques semaines. La tenue de ce d&eacute;bat constitue l&rsquo;un des principaux motifs de satisfaction de FNE &agrave; propos de la conf&eacute;rence environnementale m&ecirc;me si c&rsquo;est le projet de loi qui dira si, oui on non, la France a enfin mis en &oelig;uvre une nouvelle politique &eacute;nerg&eacute;tique. Il faut &eacute;galement souligner que, jusqu&rsquo;ici, l&rsquo;interdiction concernant l&rsquo;exploitation des Gaz de schiste et annonc&eacute;e par le pr&eacute;sident de la R&eacute;publique en conclusion de la premi&egrave;re conf&eacute;rence environnementale, n&rsquo;a pas &eacute;t&eacute; remise en cause&hellip;<br />
<br />
<strong>Feuille de route 2012 : une mise en &oelig;uvre laborieuse</strong><br />
<br />
Que l&rsquo;on parle de fiscalit&eacute;, de sant&eacute;, de gouvernance ou encore de biodiversit&eacute;, on ne peut pas dire que la mise en &oelig;uvre de la feuille de route 2012, issue de la conf&eacute;rence environnementale, soit satisfaisante. Gouvernance complexe et servant parfois d&rsquo;alibi qui a provoqu&eacute; notre d&eacute;part des Etats g&eacute;n&eacute;raux de la modernisation du droit de l&rsquo;environnement, mise en &oelig;uvre laborieuse, insuffisance des moyens&hellip; Les avanc&eacute;es sont trop peu nombreuses et impliquent de faire un &eacute;tat des lieux avant de lancer le deuxi&egrave;me round, sans quoi les m&ecirc;mes conclusions pourront &ecirc;tre tir&eacute;es dans un an. <br />
<br />
<strong>Encore beaucoup d&rsquo;attentes !</strong><br />
<br />
Bruno Genty, pr&eacute;sident de FNE : &laquo; <em>Au cours de cette ann&eacute;e, on peut difficilement consid&eacute;rer que l&rsquo;environnement a &eacute;t&eacute; la priorit&eacute; du Gouvernement .Le report de l&rsquo;application de la taxe kilom&eacute;trique poids lourds dont on nous avait dit qu&rsquo;elle renflouerait le minist&egrave;re de l&rsquo;Ecologie en est une illustration de plus. Les exemples sont l&eacute;gions. La mani&egrave;re dont ont &eacute;t&eacute; trait&eacute;s certains engagements de la feuille de route et le manque de coh&eacute;rence de la politique du Gouvernement nous inqui&egrave;te pour la suite du processus. il est encore t&ocirc;t pour faire le bilan de la conf&eacute;rence environnementale de 2012 car de nombreux chantiers sont en cours. Nous sommes pr&ecirc;ts &agrave; jouer le jeu de la concertation, mais les attentes sont &agrave; la hauteur de notre investissement ! Le PLF 2014 sera le v&eacute;ritable indicateur de l&rsquo;engagement politique de cette majorit&eacute; sur le chemin de la transition &eacute;cologique</em> &raquo;<br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-170913.pdf">T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/dossierpresse/dp-170913.pdf">T&eacute;l&eacute;charger le dossier de presse en format PDF.</a><br />
</div>
<br />
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 17 septembre 2013
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don