Communiqués

Contre les agressions et intimidations à l’encontre des défenseurs de la nature !

Il n’y quasi pas une semaine sans que l’un ou l’autre représentant de notre mouvement ne subissent, insultes ou violences. Hier nos collègues de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et ceux de l’association lozérienne de protection de l’environnement (ALEPE) ont été victimes de violences verbales et physiques, et les locaux de l’ALEPE ont été saccagés.

Insultes, agressions verbales et physiques, saccage des locaux, séquestration... Rien n'est épargné à nos membres et aux personnels publics qui agissent au quotidien pour l’intérêt général, la défense de l’environnement et de la nature, dans le strict respect de la loi. Il y a quelques semaines, c'étaient un président et un directeur de Parc National qui étaient séquestrés. Plusieurs sièges de Parcs Naturels Régionaux ont aussi été vandalisés au cours des mois écoulés. Quand l’État va-t-il intervenir pour mettre un terme à ces agissements violents et illégaux, dopés à l’impunité ?

Denez l’Hostis, président de France Nature Environnement : " J’en appelle à une réaction forte de l’État qui, à force de laisser faire, a une large part de responsabilité dans l’escalade de la violence à l’encontre de nos militantes et militants et au piétinement des règles de vie de notre République. Quand l’État ne fait plus respecter les règles de la démocratie, c’est la loi du plus fort qui s’applique et notre mouvement, comme toutes les personnes attachées à la démocratie, ne peuvent l’accepter !" 

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE
Le mardi 08 décembre 2015
Je relaie J'agis Je donne