Communiqués

Discours du Premier ministre à la conférence environnementale : toujours pas de passage aux actes

Le premier ministre a prononcé cet après-midi le discours de clôture de la conférence environnementale. Analyse de FNE.

<strong><br />
</strong>
<div align="justify"><strong>Redites sur les th&eacute;matiques abord&eacute;es l&rsquo;ann&eacute;e derni&egrave;re</strong><br />
<br />
Le Premier Ministre a bri&egrave;vement rappel&eacute; les objectifs de l&rsquo;ann&eacute;e derni&egrave;re mais sans tirer de cons&eacute;quences quand ces objectifs n&rsquo;ont pas &eacute;t&eacute; atteints, surtout en ce qui concerne l&rsquo;insuffisance des mesures de mise en &oelig;uvre pour atteindre l&rsquo;objectif de lutte contre l&rsquo;artificialisation. <br />
<br />
Pour Bruno Genty, pr&eacute;sident de FNE &laquo; <em>Ils ont invent&eacute; la politique circulaire, ils r&eacute;emploient les engagements de l&rsquo;ann&eacute;e derni&egrave;re !</em> &raquo;. Nous soulignons n&eacute;anmoins ses propos rassurants sur le financement de l&rsquo;agence fran&ccedil;aise de la biodiversit&eacute;. <br />
<br />
<strong>Energie : peu de nouveaut&eacute;s...</strong><br />
<br />
Le Premier ministre a essentiellement rappel&eacute; les points qui ont fait consensus lors du d&eacute;bat et rappel&eacute; les annonces faites par le pr&eacute;sident de la R&eacute;publique. N&eacute;anmoins, la campagne de sensibilisation nous semble utile. Concernant, la mobilisation des fonds du nucl&eacute;aire pour financer la transition &eacute;cologique, il n&rsquo;y a pas actuellement assez d&rsquo;argent provisionn&eacute; pour le d&eacute;mant&egrave;lement et la mise &agrave; niveau en ce qui concerne la s&eacute;curit&eacute; des centrales. Nous ne voyons pas comment cette mesure peut &ecirc;tre mise en &oelig;uvre. <br />
<br />
Pour la contribution climat &eacute;nergie, nous saluons le principe, mais le dispositif mis en place ne nous semble pas suffisant, en particulier du fait des exon&eacute;rations pour les transporteurs. N&rsquo;a-t-on rien appris de l&rsquo;&eacute;chec de la pr&eacute;c&eacute;dente tentative ? En exemptant les transporteurs et les p&ecirc;cheurs, on cr&eacute;&eacute; une nouvelle niche fiscale d&eacute;favorable &agrave; l&rsquo;environnement. O&ugrave; est la coh&eacute;rence ?<br />
<br />
<strong>Th&eacute;matiques 2013 : beaucoup de g&eacute;n&eacute;ralit&eacute;s, peu de concret</strong><br />
<br />
Nous esp&eacute;rons que les feuilles de route seront plus op&eacute;rationnelles que les propos du Premier ministre. En effet, M. Ayrault a fait tr&egrave;s peu d&rsquo;annonces concr&egrave;tes. L&rsquo;&eacute;ducation &agrave; l'environnement et l&rsquo;emploi n&rsquo;ont pas, dans les propos du Premier ministre, &eacute;t&eacute; &agrave; la hauteur des propositions qui ont &eacute;t&eacute; faites lors des d&eacute;bats. Pour la mer, l&rsquo;absence d&rsquo;annonce sur la cr&eacute;ation de nouveaux parcs nationaux marins nous d&eacute;&ccedil;oit. <br />
<br />
<strong>Economie circulaire</strong><br />
<br />
La phrase &laquo; Minimiser les d&eacute;chets c&rsquo;est mieux trier&raquo; illustre le manque de compr&eacute;hension du probl&egrave;me qui a perdur&eacute; lors de la table ronde. Le recyclage n&rsquo;est qu&rsquo;un aspect tr&egrave;s partiel de l&rsquo;&eacute;conomie circulaire. L'&eacute;conomie de la prolongation de la dur&eacute;e de vie et la r&eacute;duction de la toxicit&eacute; des objets doivent aujourd&rsquo;hui &ecirc;tre la priorit&eacute;. <br />
<br />
<strong>Politique de l&rsquo;eau : les vraies questions occult&eacute;es</strong><br />
<br />
La hausse de la TVA engrais est assez positive mais a tr&egrave;s peu d&rsquo;effet incitatif. Mais surtout, le Premier ministre a totalement occult&eacute; le d&eacute;bat qui a eu lieu lors de la table ronde, sur les redevances nitrates, phytosanitaires et pr&eacute;l&egrave;vement. La question de l&rsquo;irrigation est &eacute;galement occult&eacute;e. De m&ecirc;me pour la gouvernance des instances de d&eacute;bats sur l&rsquo;eau. Seul point positif : le d&eacute;veloppement de l&rsquo;agriculture biologique sur 1000 captages d&rsquo;eau au lieu des 500 initiaux. <br />
Nous adh&eacute;rons &agrave; l&rsquo;objectif z&eacute;ro algues vertes dans 10 ans mais rien n&rsquo;est dit sur la mani&egrave;re de l&rsquo;atteindre, et ce n&rsquo;est pas les r&eacute;centes d&eacute;cisions prises en mati&egrave;re d&rsquo;encadrement de l&rsquo;&eacute;levage qui le permettront. O&ugrave; est la coh&eacute;rence de nouveau ? <br />
<br />
Pour Bruno Genty, pr&eacute;sident de FNE : &laquo;<em> la conf&eacute;rence environnementale de cette ann&eacute;e s&rsquo;est r&eacute;v&eacute;l&eacute;e plut&ocirc;t d&eacute;cevante. Beaucoup de bonnes intentions, des redites, mais au final, le compte n&rsquo;y est pas. Ce n&rsquo;est pas les quelques mesures positives qui permettront la transition &eacute;cologique. Le Gouvernement doit montrer par des actes, tout au long de l&rsquo;ann&eacute;e, la d&eacute;termination qu&rsquo;il professe lors de la conf&eacute;rence environnementale. Nos attentes sont fortes pour les feuilles de route qui devront para&icirc;tre dans la semaine, ainsi que pour le suivi de la feuille de route de 2012.</em> &raquo; <br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-210913.pdf"><br />
T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le samedi 21 septembre 2013
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don