Communiqués

La campagne de France Nature Environnement censurée !

Aujourd'hui, France Nature Environnement lance une campagne d'affichage pour sensibiliser les citoyens aux excès de l'agriculture industrielle. FNE découvre avec étonnement que trois des six visuels prévus dans le dispositif d'affichage ne sont pas présents sur les panneaux  alors qu'aucune explication officielle ne nous a été fournie. Nous sommes d'autant plus surpris par ce retournement de dernière minute qu'il concerne le volet " algues vertes " de la campagne, ayant fait l'objet d'un référé remporté par FNE.

Aujourd'hui, France Nature Environnement lance une campagne d'affichage pour sensibiliser les citoyens aux exc&egrave;s de l'agriculture industrielle. FNE d&eacute;couvre avec &eacute;tonnement que trois des six visuels pr&eacute;vus dans le dispositif d'affichage ne sont pas pr&eacute;sents sur les panneaux &nbsp;alors qu'aucune explication officielle ne nous a &eacute;t&eacute; fournie. Nous sommes d'autant plus surpris par ce retournement de derni&egrave;re minute qu'il concerne le volet &quot; algues vertes &quot; de la campagne, ayant fait l'objet d'un r&eacute;f&eacute;r&eacute; remport&eacute; par FNE. <br />
<br />
France Nature Environnement a d&eacute;cid&eacute; de lancer un cri d'alarme &agrave; la veille du Salon de l'Agriculture, sur les cons&eacute;quences de l'agriculture intensive. La campagne porte sur trois fl&eacute;aux majeurs que sont les importations d'OGM, les nitrates issus des &eacute;levages industriels et les pesticides. Aujourd'hui, France Nature environnement d&eacute;nonce une censure, qui emp&ecirc;che une sensibilisation du grand public en ce qui concerne des pratiques n&eacute;fastes pour notre environnement. <br />
<br />
<h3 class="Intertitre">La justice donne raison &agrave; FNE </h3>
<br />
L'INTERBEV et l&rsquo;INAPORC ont engag&eacute; deux proc&eacute;dures en r&eacute;f&eacute;r&eacute; aupr&egrave;s du Tribunal de Grande Instance de Paris &agrave; propos des deux visuels &quot; algues vertes &quot; et du visuel &quot; gros menteur &quot; d&eacute;non&ccedil;ant l&rsquo;absence d&rsquo;&eacute;tiquetage de la viande issue d&rsquo;animaux nourris aux OGM. Dans ces deux affaires, FNE a obtenu gain de cause. La demande d&rsquo;interdiction de diffusion des visuels mis en cause a donc &eacute;t&eacute; rejet&eacute;e car la mesure constituait une restriction disproportionn&eacute;e &agrave; la libert&eacute; d&rsquo;expression. <br />
<br />
Bruno Genty, Pr&eacute;sident de France Nature Environnement : &quot;Le salon de l&rsquo;agriculture est l&rsquo;occasion, pour de nombreux citoyens, d&rsquo;aller &agrave; la rencontre du monde agricole. La dimension festive de l&rsquo;&eacute;v&egrave;nement ne doit pas interdire tout d&eacute;bat &agrave; propos d&rsquo;un mod&egrave;le de production dont les impacts environnementaux ne sont plus &agrave; d&eacute;montrer. FNE ne se bat pas contre les agriculteurs mais bien contre un mod&egrave;le dont ces m&ecirc;mes agriculteurs sont souvent les premi&egrave;res victimes.&quot; <br />
<br />
<h2 class="Soustitre"> </h2>
<h3 class="Intertitre">France Nature Environnement demande que l&rsquo;affichage pr&eacute;vu (m&eacute;tros Od&eacute;on, Montparnasse &amp; Saint Lazare, du 15 au 21 f&eacute;vrier) soit respect&eacute; et s'indigne de devoir ainsi pousser un cri d&rsquo;alarme face &agrave; cette censure, alors que la d&eacute;nonciation de pratiques n&eacute;fastes pour l&rsquo;environnement et l&rsquo;&eacute;mergence de mesures concr&egrave;tes restent sa priorit&eacute;. </h3>
<br />
<h2 class="Soustitre"><a href="/fr/nos-dossiers/Agriculture/campagne-2011/"><br />
Consulter le dossier de la campagne sur notre site internet</a></h2>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 15 février 2011
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don