Communiqués

N’en déplaise aux décideurs, les citoyens veulent la transition énergétique !

Ce samedi 25 mai se sont déroulées les journées citoyennes du débat national sur la transition énergétique (DNTE). Censées être un point d’orgue du DNTE qui touche à sa fin, ces journées se sont déroulées dans un certain silence médiatique. Néanmoins, les résultats [1] sont sans appel et montrent que les citoyens veulent une transition énergétique car porteuse d’emplois, de mieux-être et de respect de l’environnement et du climat. Ils considèrent que la transition énergétique est bonne pour la France à 70% et bonne pour eux à 52%.

<br />
<div align="justify"><strong>Des panels repr&eacute;sentatifs</strong><br />
<br />
Ces journ&eacute;es &eacute;taient construites selon un protocole bien d&eacute;fini et suivi &agrave; la lettre dans les onze r&eacute;gions et trois TOM qui se sont pr&ecirc;t&eacute;es au jeu. Dans chacun de ces territoires, des panels d&rsquo;une centaine de citoyens se sont ainsi r&eacute;unis, soit plus de 1000 citoyens, pour d&eacute;battre des enjeux de la transition &eacute;nerg&eacute;tique &agrave; partir d&rsquo;un socle commun de questions et d&rsquo;un socle commun de connaissance.<br />
<br />
<strong>La transition &eacute;nerg&eacute;tique, une opportunit&eacute;</strong><br />
<br />
Les panels de citoyens qui se sont r&eacute;unis consid&egrave;rent que c&rsquo;est une chance de s&rsquo;engager dans un mod&egrave;le de soci&eacute;t&eacute; plus sobre, avec une nouvelle qualit&eacute; de vie, plus respectueuse de l&rsquo;environnement (66%). Mais aussi que c&rsquo;est une urgence au regard des impacts sur l&rsquo;environnement que le mod&egrave;le &eacute;nerg&eacute;tique actuel fait supporter &agrave; notre soci&eacute;t&eacute; (38%). Les panels de citoyens consid&egrave;rent qu'aller vers une forte r&eacute;duction des consommations d&rsquo;&eacute;nergie en France, c&rsquo;est d&rsquo;abord une chance pour la soci&eacute;t&eacute; fran&ccedil;aise parce que cette r&eacute;duction va demander de nouveaux &eacute;quipements et de nouvelles activit&eacute;s qui vont soutenir l&rsquo;&eacute;conomie (34%). Pour eux, c'est en second lieu une chance pour les m&eacute;nages et les entreprises qui vont pouvoir ma&icirc;triser leur facture &eacute;nerg&eacute;tique tout en vivant ou fonctionnant comme maintenant, en mieux (26%).<br />
<br />
<strong>Les citoyens sont pr&ecirc;ts &agrave; faire des efforts</strong><br />
<br />
S'ils sont conscients d'une hausse in&eacute;luctable du prix de l'&eacute;nergie, ils la jugeraient acceptable si le nouveau mod&egrave;le &eacute;nerg&eacute;tique avait des effets positifs sur l&rsquo;environnement et la sant&eacute; (49%), s'il a des effets positifs et d&rsquo;ampleur sur l&rsquo;emploi et l&rsquo;&eacute;conomie fran&ccedil;aise (39%), si l&rsquo;augmentation du prix de l&rsquo;&eacute;nergie ne se ressent pas dans sa facture du fait de la r&eacute;duction de sa consommation globale d&rsquo;&eacute;nergie (28%) et si l&rsquo;&eacute;volution du prix tient compte des comportements avec un syst&egrave;me de bonus/malus (22%). Les panels de citoyens ont &eacute;galement &eacute;t&eacute; sensibles au fait qu&rsquo;&agrave; l&rsquo;horizon 2050 la production et la consommation soient locales, &agrave; l&rsquo;&eacute;chelle des bassins de vie (35%).<br />
<br />
<strong>La transition &eacute;nerg&eacute;tique, c&rsquo;est maintenant</strong><br />
<br />
Bruno Genty, pr&eacute;sident de FNE : &laquo; <em>France Nature Environnement, engag&eacute;e &agrave; l&rsquo;&eacute;chelle nationale et dans les territoires dans le d&eacute;bat, se r&eacute;jouit de tels r&eacute;sultats qui montrent que la soci&eacute;t&eacute;, &eacute;cart&eacute;e depuis toujours pour ce qui concerne les choix &eacute;nerg&eacute;tique du pays, est bien plus mature et attentive au long terme que certains acteurs ou membres du gouvernement malgr&eacute; l&rsquo;intensit&eacute; de la crise &eacute;conomique actuelle. Il est temps que la d&eacute;mocratie repr&eacute;sentative joue son r&ocirc;le en relayant les expressions citoyennes. Ne manquons pas de faire de cette transition &eacute;nerg&eacute;tique un &eacute;l&eacute;ment de sortie des crises.</em> &raquo;<br />
<br />
[1] <a href="http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=404">http://www.d... />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 28 mai 2013
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don