Communiqués

Notre-Dame-des-Landes : une opposition massive au projet que le Gouvernement ne peut plus ignorer

Une manifestation citoyenne massive et résolue a eu lieu le samedi 17 novembre à Notre-Dame-des-Landes, demandant l’arrêt du projet d’aéroport du grand Ouest. Cet appel doit absolument être entendu.

Les nombreux manifestants, d’origines très variées (exploitants agricoles, élus, associatifs, simples citoyens…), ont réaffirmé, à l’occasion de cette journée, leur opposition au projet de création d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, au Nord-Ouest de Nantes.

Au nom des associations de protection de la nature régionales, Yves Lepage, Président de FNE Pays de la Loire, déclare « cet appel, réalisé d’une manière pacifique mais déterminée, doit absolument être entendu par le Gouvernement. Celui-ci ne peut plus feindre d’ignorer l’opposition totale de la population à ce projet anachronique ».

Les citoyens opposés à ce projet, qui se sont déplacés en très grand nombre et dans le calme, montrent que ce projet est refusé par une majorité significative de la population locale et nationale. Les associations de protection de la nature1 doutent de plus en plus fortement de la capacité de l’État à engager la transition écologique nécessaire à notre pays. Leur porte-parole, Bruno Genty, Président de France Nature Environnement, demande à très court terme « un signe réel d'apaisement de la part de l’État sur ce projet qui pourrait se traduire par la nomination rapide d’un médiateur et rappelle que la meilleure solution est la sus-pension de ce projet. ».

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mardi 20 novembre 2012
Je relaie J'agis Je donne