Communiqués

Premier Conseil des ministres européens de l’agriculture présidé par la France : Manque de volontarisme sur la PAC

Michel Barnier présidait hier son premier Conseil de l’Union européenne des ministres de l’agriculture. Pour France Nature Environnement, le débat d’orientation mené sur la PAC est décevant et traduit un manque de volontarisme de la part des ministres européens de l’agriculture. Ont-ils seulement pris conscience de l’ampleur des défis auxquels est confrontée l’Union Européenne ?

<div align="justify">Au moment o&ugrave; l&rsquo;urgence environnementale se r&eacute;v&egrave;le chaque jour plus grave, le Conseil manque de volont&eacute; pour orienter l&rsquo;agriculture vers une r&eacute;elle qualit&eacute; environnementale et vers une v&eacute;ritable souverainet&eacute; alimentaire : poursuivre la simplification de la PAC et garder la plus grande marge de manoeuvre possible pour les Etats membres sont les seules orientations fortes qui &eacute;manent de ce d&eacute;bat!<br />
</div>
<br />
<div align="justify"><strong>Pour Jean-Claude B&eacute;villard, charg&eacute; des questions agricoles &agrave; FNE :</strong><br />
</div>
<div align="justify">&laquo; L&rsquo;agriculture europ&eacute;enne doit relever des d&eacute;fis alimentaires, &eacute;cologiques, &eacute;nerg&eacute;tiques et climatiques incontournables. Face &agrave; ces d&eacute;fis, FNE attend du Conseil des ministres europ&eacute;ens de l&rsquo;agriculture une v&eacute;ritable volont&eacute; de r&eacute;orienter la PAC vers une r&eacute;mun&eacute;ration des services &eacute;cologiques rendus par l&rsquo;agriculture. &raquo;<br />
<br />
</div>
<strong>FNE rappelle ses demandes :</strong><br />
<div align="justify">- Introduire, dans le cadre de la conditionnalit&eacute; des aides, une surface minimale de 5% de zones de r&eacute;gulation &eacute;cologique sur chaque exploitation<br />
- Encourager l&rsquo;agriculture &agrave; bas niveau d&rsquo;intrants<br />
- Accorder un soutien sp&eacute;cifique &agrave; l&rsquo;agriculture biologique et aux productions &agrave; l&rsquo;herbe, notamment par la mobilisation de l&rsquo;article 68.<br />
<strong><br />
D&rsquo;ici &agrave; ce qu&rsquo;un accord soit conclu en novembre, FNE demande au Parlement europ&eacute;en et aux Ministres europ&eacute;ens de l&rsquo;agriculture de faire face &agrave; leurs responsabilit&eacute;s.<br />
<br />
</strong><a href="/sites/default/files/com/PDF/080816CPconseilministres.pdf">T&eacute;l&eacute;chargez le PDF</a><strong></strong></div>

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le mercredi 16 juillet 2008
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don