Communiqués

Programmation pluriannuelle de l'énergie – les 16 contre-propositions des ONG

Le Conseil national de la transition écologique se réunit à 15 h aujourd'hui pour élaborer un avis sur le projet de Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) transmis le 1er juillet. Cette PPE ne permet pas, en l'état, de respecter les objectifs de la loi sur la transition énergétique. Les organisations de protection de l'environnement soumettent 16 contre-propositions pour amender et améliorer le texte.

La PPE doit donner le cadre concret jusqu'à 2023 pour que la France se mette sur la bonne trajectoire pour atteindre ses objectifs en termes de réduction de la consommation d'énergie, de développement des énergies renouvelables ou encore de baisse de la part du nucléaire. Pourtant, le projet de PPE ne répond pas à ce cahier des charges. Incohérent et imprécis dans l'évolution à venir du parc nucléaire, insuffisant sur la levée des barrières réglementaires et administratives qui pénalisent les renouvelables, muet sur le financement des transports en communs et des infrastructures pour le vélo, sans réel changement de cap sur la rénovation du bâtiment, le projet de PPE n’est pas acceptable en l’état.

Les 16 propositions du document joint ont été transmises au Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer et les organisations de protection de l'environnement demandent à ce qu'elles soient intégrées dans la version finale de la PPE qui devrait être publiée à l'automne à l’issue de la consultation publique.

Lire les contre-propositions

 

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE
Le mercredi 13 juillet 2016
Je relaie J'agis Je donne