Communiqués

Quelle place pour la voiture dans la mobilité de demain ?

France Nature Environnement, Keolis, Mobivia Groupe et la Fondation PSA Peugeot Citroën, forces de propositions partagées La mobilité se trouve à la croisée des préoccupations économiques, sociales et environnementales. Aujourd’hui notre modèle de déplacements qui se construit doit évoluer et se réinventer. La voiture doit trouver sa juste place dans la mobilité de demain. Des représentants de France Nature Environnement, Keolis, MOBIVIA Groupe et la fondation PSA Peugeot Citroën travaillent ensemble depuis plusieurs mois à des propositions concrètes pour mettre en œuvre cette nouvelle mobilité.


Du transport aux mobilités

Le modèle d’une mobilité fondée sur la seule automobile a atteint ses limites, qu’elles soient environnementales, économiques et sociales. Ses impacts ont été nombreux : émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre, artificialisation des sols et congestion des infrastructures…

La mobilité doit être aujourd’hui multiple et se penser en termes de besoins et d’usages : travail, loisir, déplacements de courte ou moyenne distance... Le véhicule particulier s’intègre désormais dans une chaîne globale de déplacements aux côtés d’autres modes doux ou collectifs afin de concilier respect de l’environnement, bien-être, qualité de vie des individus, liberté de déplacement et dynamisme économique.

C’est pourquoi France Nature Environnement, fédération de plus de 3000 associations de protection de la nature et de l’environnement, Keolis, opérateur de transport de voyageurs, MOBIVIA Groupe, leader européen de l’entretien et de l’équipement de véhicules, et la fondation PSA Peugeot Citroën ont choisi de mettre en commun leurs réflexions et propositions en matière de mobilité.

Des propositions à destination des élus

Les élus locaux (municipalités, intercommunalités, départements et régions) sont les acteurs clefs de la mobilité au niveau local. Ils disposent en effet des pouvoirs et leviers pour organiser les déplacements et l’aménagement de l’espace.

Le travail engagé dans le cadre de ce partenariat aboutira en juin 2014 à la publication d’un guide à leur destination, véritable boîte à outils pour mettre en œuvre de manière concrète et opérationnelle des solutions de mobilité durable.

Des opportunités à saisir dès maintenant

Les Contrats de Projet Etat-Région (CPER) sont actuellement en négociation dans chaque Région. C’est une étape importante : les CPER offrent aux élus la possibilité de définir les priorités des investissements pour les différents modes et infrastructures de transport. Par ces choix de financement, ils peuvent définir les mobilités de demain, que ce soit en zone urbaine dense ou en zone rurale.

Comme d’autres modes de transport, la voiture a toute sa place dans la mobilité. Il revient aux élus de fournir les conditions pour une mobilité désormais choisie et non plus subie, adaptée aux besoins et aux environnements.

Télécharger ce communiqué en format PDF.







Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le jeudi 13 mars 2014
Je relaie J'agis Je donne