Communiqués

Semaine européenne de réduction des déchets : Libérons-nous de nos déchets !

Du 20 au 28 novembre 2010 a lieu la Semaine Européenne de Réduction des Déchets. Cette année, une cinquantaine d’associations de France Nature Environnement s’investissent sur le terrain pour sensibiliser le grand public à la réduction des déchets. Mettre sa poubelle au régime, c’est possible ! Environnement, porte-monnaie, santé… tout le monde y gagne !


Entre poubelle, point de recyclage et déchèterie les collectivités doivent s'occuper chaque année de 594 kg par habitant en France (Ademe 2008). Un chiffre qui a doublé en 30 ans ! Selon Pénélope Vincent-Sweet, pilote du Pôle Industrie Produits Services de France Nature Environnement, « stockés ou incinérés, ou même recyclés, ces déchets ont un coût environnemental et financier. » En moyenne, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) dépasse les 100 euros par an et par foyer. Elle est par ailleurs en constante augmentation : 66% entre 2001 et 2008 (1). Les déchets représentent ainsi une part croissante dans le budget des ménages.

« Il ne faut pas non plus oublier que derrière chaque produit, et donc chaque déchet potentiel, se cachent des dépenses d’énergie, des ressources naturelles, et de la consommation en eau…» Un exemple simple : derrière un téléphone portable d’à peine 100 g, ce sont 75 kg de ressources, qui ont été utilisées pour le produire.
Les associations de FNE vont montrer tout au long de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets qu’il est possible se s’alléger de ses déchets par des gestes quotidiens. Actions achats futés, opérations de sensibilisation : elles vont mener plus de 80 actions dans toute la France durant cette semaine européenne. Retrouvez la liste de leurs actions en ligne (2).

Libérons-nous de nos déchets !

A titre individuel, chacun peut se libérer de ses déchets ! Changer ses habitudes permet en plus de réaliser des économies substantielles tout au long de l’année.
Quelques astuces :
- un autocollant Stop Pub sur sa boîte aux lettres, et c’est 40 kg par an de prospectus non désirés évités
- en choisissant des produits en vrac, concentrés ou grand format, chaque habitant peut réduire ses déchets de 26 kg/an. Par ailleurs, en optant pour des produits moins générateurs de déchets, un foyer de 4 personnes peut économiser jusqu’à 512 € par an et par personne (3) !
- en préférant l’eau du robinet à l’eau minérale, une famille de 4 personnes s’épargne le transport de 1400 bouteilles d’eau par an et 35 kg de déchets (4).
- composter ses déchets, c’est échapper à 125 kg par an et par habitant de déchets organiques (source Modecom / ADEME)
- les parents peuvent s’épargner 800 kg de couches à jeter de la naissance de leur enfant jusqu’à ses 2 ans et demi en passant aux couches lavables, un changement qui permet de faire jusqu’à 1250 € d’économie par enfant !

Focus sur le gaspillage alimentaire
Yaourts, viande, plats préparés… En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés ! Un chiffre qui ne tient pas compte, à titre d’exemple, du pain rassis, des fruits et légumes avariés, des restes cuisinés. Le gaspillage alimentaire représenterait ainsi au minimum une vingtaine de kilos de déchets par an et par personne.

Pour dénoncer ce phénomène, FNE et le réseau national des épiceries solidaires ANDES ont publié un dossier de presse sur le gaspillage alimentaire (5).
FNE a également publié un dossier documentaire « Gaspillage alimentaire, pourquoi et comment agir ? » (6) qui dresse un état des lieux, des enjeux et des pistes pour agir, disponible en ligne sur le site www.preventiondechets.fr
« Pour France Nature Environnement, il est aussi indispensable de mener des actions concrètes au niveau local que de se battre au plus haut niveau politique, pour défendre une société et une économie moins génératrice de déchets et plus respectueuse de l’environnement. L’un ne va pas sans l’autre », rappelle Bruno Genty, président de France Nature Environnement.


(1) Source : Le Figaro 08/11/2010
(2) http://preventiondechets.fne.asso.fr/doc-fne/serd2010_tableauactionsfne.pdf
(3) Étude Ademe « Suivi de 5 chariots d’achats illustrant différents comportements de consommation des ménages et analyse de leur contenu en déchets », 2009
(4) Calcul avec la consommation d’une bouteille d’eau par jour par personne pendant 1 an, et poids moyen d’une bouteillle de 25 gr
(5) Télécharger le dossier de presse :
/sites/default/files/com/dossierpresse/dp_gaspialimentairevf.pdf
(6) http://preventiondechets.fne.asso.fr/fr/gaspillage-alimentaire.html

Télécharger ce communiqué en format PDF.
Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le vendredi 19 novembre 2010
Je relaie J'agis Je donne