Projet

IMPACTAIR : recherche action

L’ADEME a mis en œuvre, début 2014, un appel à projet portant sur la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant des enfants (maternelles et élémentaires). Le parc scolaire de la Ville est constitué très majoritairement de bâtiments anciens non équipés de dispositifs de ventilation desservant les salles de classes. Nous avons donc identifié le besoin de réaliser un guide de recommandations générales d’aération, par type de bâtiment, en fonction de leur potentiel émissif et des activités pratiquées. Ce guide devra être élaboré en adaptant les consignes d’aération préconisées par les rares protocoles existants, qui seront testées et croisées avec des mesures en continu de polluants (formaldéhyde, benzène….) dans un bâtiment test. L’intérêt d’utiliser un indicateur de confinement sera également évalué. Le projet comporte les phases suivantes : 1. Une phase « connaissance des bâtiments » afin d’effectuer un classement par rapport au risque de pollution. 2. Une phase « connaissance des activités » pour lister les activités pratiquées susceptibles d’avoir un impact sur la qualité de l’air. 3. Une phase « détermination des sites d’étude représentatifs ». 4. Une phase « vérifications in situ » afin de tester différentes pratiques d’aération et à tester l’impact de l’utilisation d’un indicateur de confinement sur les concentrations de polluants. 5. Une phase « exploitation des données » pour réaliser le guide de recommandations générales d’aération par bâtiment, 6. Une phase « accompagnement des équipes éducatives » pour l’application des bonnes pratiques d’aération issues du guide. Béatrice CORMERAIS, Ingénieur, responsable du pôle santé environnement à la direction Santé Publique, beatrice.cormerais@ville-larochelle.fr
Par FNE.
Le mercredi 14 octobre 2015
Je relaie J'agis Je donne